N'Zérékoré : Attention au retour des "vieux démons", un donzo appréhendé

Guinée forestière
Donzo appréhendé à l’Eglise Protestante Evangélique de Dorota
Donzo appréhendé à l’Eglise Protestante Evangélique de Dorota

CONAKRY-Un donzo (chasseur traditionnel) a été appréhendé ce week-end à Nzérékoré alors qu’il était en train de faire des activités suspectes dans un lieu sacré.  L’homme incriminé du nom de Sory Camara a été interpelé à l’Eglise Protestante Evangélique de Dorota. Il était vêtu d’habits traditionnels truffés de fétiches et il détenait une carte de membre de la confrérie des chasseurs donzos. 

Alors que les activités de reconstruction de cet édifice religieux détruit lors des évènements de mars 2020 viennent de reprendre, cet individu a fait une intrusion dans le chantier. Il a été surpris en train de manger le sable destiné à la reconstruction de l’église. Une scène surréaliste qui suscite plusieurs interrogations. Certains y voit une attitude provocatrice à des desseins inavoués dans une ville où le tissu social est très fragile. Des violences intercommunautaires ont très souvent jalonné l’histoire de la cité ZALY.

« Hier entre 14h-15h, j’étais à domicile quand j’ai vu un de mes enfant courir vers moi en me disant ‘’Papa, il y a quelqu’un qui est rentré dans la cour, il est entouré de gris-gris et il est en train de manger notre sable’’. Je me suis levé avec M. Vincent qui est le vice-président du comité communal de l’Eglise pour aller voir. Quand nous sommes venus, on a trouvé beaucoup de gens sur place. Je me suis approché de lui. Je lui ai demandé qui l’a autorisé de pénétrer dans le chantier et manger notre sable, il me dit : personne. Je l’ai vu, moi-même, il prenait le sable avec ses deux mains et il mangeait. C’est en ce moment que nous l’avons arrêté et nous avons appelé la gendarmerie qui est venu le chercher », nous a confié Pasteur Mathieu Haba, vice-président du comité préfectoral de l’Eglise Protestante Evangélique de Nzérékoré.

Selon cet autre responsable de l’Eglise qui a vécu les faits, Sory Camara aurait confié que le sable qu’il a mangé est destiné à son génie.

’Il était habillé dans les tenues purement sataniques. J’ai pris la responsabilité d’appeler la gendarmerie. On a constaté que les jeunes rentraient et ils voulaient le libérer. Mais puisqu’il y avait des jeunes de l’Eglise aussi, ils n’ont pas osé. Mais avant qu’il soit embarqué par la gendarmerie, nous avons constaté la rentrée d’une jeune fille dans la cour. Elle aussi avait des fétiches sur elle. Sa manière de s’habiller nous a fait comprendre que c’était sa collaboratrice. Elle, nous n’avons pas pu l’identifier. Ses fétiches, ses accoutrements prouvent qu’il a une religion qui est incompatible avec la nôtre. Je crois que dans les jours à venir, le dossier on va le déférer à la justice », ajoute Vincent Délamou, vice-président du comité communal de l’Eglise Protestante Evangélique de Nzérékoré.

L’Eglise Protestante Evangélique de Dorota, la plus grande dans la région et le siège de l’E.P.E de Nzérékoré, avait été incendié pour la deuxième fois lors des violences qui avaient émaillées le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020. Depuis rien a été fait pour sa reconstruction.

A suivre…

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Créé le Lundi 11 octobre 2021 à 16:57