Irruption des forces spéciales à l’Eco 2 de Hamdallaye : Des officiers déposés au camp Makambo

Conakry
Image d’illustration
Image d’illustration

CONAKRY-La nuit du samedi à dimanche 10 octobre 21 a été très agitée à Conakry. Des agents des forces spéciales, unité d’élite ultra entraînée et équipée de l’armée guinéenne, ont fait irruption à l’Eco2 de Hamdallaye, a appris Africaguinee.com de sources sécuritaires. Cette équipe était venue libérer deux des leurs arrêtés quelques heures plutôt par une patrouille mixte suite à une descente opérée dans les locaux de Djoma Média.

Arrivés sur les lieux avec un ordre de mission datant de fin septembre, apprend-on, ces éléments des forces spéciales ne se sont pas limités à libérer leurs camarades. Ils ont aussi embarqué tous les agents et officiers qui étaient sur place pour les déposer au camp Makambo, situé à Boulbinet dans la commune de Kaloum. Nos sources précisent qu’il a fallu moult tractations pour que finalement les agents soient libérés sur instruction de la haute autorité, vers 4h du matin. Explications.

« Dans la nuit d’hier, deux militaires des forces spéciales ont fait irruption dans les locaux de DJOMA. La patrouille mixte qui était de passage a été informée. Aussitôt, les agents se sont rendus sur les lieux. Après vérification, ils ont remonté l’information à l’autorité parce que l’opération n’était pas sous un mandat, ils n’avaient aucun ordre de mission. C’est ainsi que des instructions ont été données de les interpeler. C’est ce qui fut fait. Ils ont été déposés à l’Eco2 de Hamdallaye.

Aussitôt, une autre équipe des forces spéciales a fait irruption en ces lieux pour interpeler tous les agents et officiers qui étaient là-bas pour être déposés en ville au camp Makambo. Tous ceux qui étaient sur place ont été embarqués. Cette équipe (des forces spéciales) était venue avec un ordre de mission qui date du mois de septembre. C’est à 4h du matin que les gens ont été libérés sur instruction de la haute autorité. Mais entretemps, il y a eu une visite domiciliaire chez le colonel Amara ».

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 10 octobre 2021 à 17:09