Cas Alpha Condé : "Les victimes de son régime veulent qu’il soit jugé…"

Guinée
Alpha Condé, président renversé le 05 septembre par un coup d'Etat militaire
Alpha Condé, président renversé le 05 septembre par un coup d'Etat militaire

CONAKRY-Quel sort sera-t-il réservé à Alpha Condé, renversé par le colonel Mamady Doumbouya le 05 septembre 21 ? Alors que la junte assure que le président déchu restera en Guinée et bénéficiera d’un traitement respectant sa dignité morale et physique, des voix s’élèvent de plus en plus pour demander des comptes à l’ancien chef d’Etat.

Si la CEDEAO exige qu’il soit libéré immédiatement et sans conditions, le CNRD, droit dans ses bottes, botte en touche cette exigence. Et dans l’opinion Guinéenne, certains estiment que c’est à la justice de décider du sort du président déchu.

« La CEDEAO et l'Union africaine, sont des avocats des dirigeants. Si ceux-ci demandent la libération d'Alpha c’est parce qu’ils ne veulent pas subir le même sort que celui-ci. Ils ne sont pas en train d’aider les Guinéens ou les africains sinon, ils n’auraient pas exigé la libération d'Alpha. C’est la justice qui doit décider de le libérer ou pas.

Il ne s’agit pas de se réveiller un beau matin pour dire libérer Alpha parce que tout simplement ils avaient des accointances avec lui. Toutes les victimes de son régime veulent qu’il soit jugé pour qu’on sache, si c’est lui qui est le commanditaire des crimes dont on l’accuse ou non, puisque c’est lui qui avait les destinées du pays entre ses mains », souhaite Elhadj Ousmane FATAKO, qui a souffert le martyr dans les derniers mois marquant la fin du règne d’Alpha Condé.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 18 septembre 2021 à 21:19