Palais du peuple : Quand les hommes du Colonel Doumbouya « énervent » des diplomates…

Guinée
Des diplomates alignés pour rejoindre la salle de l’hémicycle
Des diplomates alignés pour rejoindre la salle de l’hémicycle

CONAKRY- C’était l’une des rencontres les plus attendues. Plus d’une semaine après avoir pris le pouvoir en Guinée, le Colonel Mamady Doumbouya a engagé le CNRD (Comité National de Redressement et du Développement) dans une vaste concertation avec les forces vives de la Nation. D’autres invités ont également rallié le Palais du peuple de Conakry où se tiennent ces échanges entre le Colonel Doumbouya et ces acteurs. Il s’agit notamment des diplomates accrédités en Guinée.

Mais, la rencontre avec ces derniers s’est déroulée dans une atmosphère peu conviviale. Les 43 ambassadeurs ont tous répondu à l’appel du Colonel Mamady Doumbouya. Tous étaient venus écouter le message du nouvel homme fort de Conakry. Et également faire des propositions pour la bonne conduite de la transition.

Contre toute attente, à leur arrivée, les ambassadeurs ont été « sommés » de se soumettre à la fouille corporelle menée par des hommes en uniforme. Cette attitude a fait piquer une colère noire aux ambassadeurs. A tel point que nombreux parmi eux n’ont pas trouvé nécessaire de s’exprimer dans la salle. 

L’autre source de colère des diplomates est également la décision des hommes du Colonel Doumbouya d’exiger à leurs invités d’éteindre leurs téléphones portables. 

« Qu’on fouille des diplomates, c’est quasiment une première. Un ambassadeur représente son pays mais également son Président. Je pense qu’on ne devrait pas en arriver là », s’est lamenté un travailleur d’une ambassade occidentale basée à Conakry. 

Aucun ambassadeur occidental n’avait pris la parole. Seuls les ambassadeurs des pays comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou encore le Liban s’étaient exprimés ce mercredi 15 septembre 2021.

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 17 septembre 2021 à 10:38