Colonel Doumbouya aux diplomates : « nous avons besoin d’accompagnement sans pression ni injonction »

Guinée

CONAKRY- S’exprimant ce mercredi 15 septembre 2021 face aux diplomates accrédités en Guinée, le président du CNRD (Comité national pour le rassemblement et le développement) a levé un coin du voile sur la nature des rapports qu’il voudrait entretenir avec la communauté internationale. Le tombeur d’Alpha Condé, a indiqué, qu’il souhaite certes, un accompagnement, mais sans pression, ni injonction.

« C’est bien parce que les fruits n’ont pas tenu les promesses des fleurs que l’intervention salvatrice que nous avons opérée, appréciée par le peuple, saluée par les forces vives était devenue inévitable. Nous vous prions de bien vouloir en tenir compte dans vos analyses et dans vos propositions. Nous avons besoin de vous pour accompagner le processus sans pression, sans injonction, en faisant primer le réalisme sur la théorie et les principes. Nous comptons beaucoup sur la fraternité, l’amitié, la solidarité et le partage d’expérience pour façonner une nouvelle image de notre pays auquel nous croyons », a-t-il déclaré.  

Colonel Mamady Doumbouya assure que le CNRD est fortement attaché aux valeurs démocratiques de coopération.

« Nous désirons avec ténacité resserrer les liens d’unité entre le peuple de Guinée et nos amis, afin que demain, notre pays puisse faire face convenablement aux enjeux de développement. C’est dans cette logique que nous avons décidé de dialoguer avec toutes les forces vives de la nation sans exclusion afin que toutes les décisions qui doivent régir cette nouvelle ère soient prises de manière participative », a indiqué le nouvel homme fort de Conakry.

Aux diplomates, il leur donne l’assurance que la Guinée continuera de respecter tous ses engagements internationaux bi et multilatéraux, en adéquation avec la volonté et la décision consensuelle du peuple de Guinée.

« La communauté internationale a toujours été au chevet de la Guinée, c’est pourquoi nous souhaitons vous écouter entendre vos analyses et recevoir toutes les propositions enrichissantes, dans le respect de notre intégrité, de notre dignité et de notre souveraineté.

Nous ne voulons pas commettre les mêmes erreurs du passé. Cette ambition collective est parfois allée à l’encontre des chemins balisés par des principes convenus par les organisations sous régionales, régionales et internationales. Ceci ne signifie pas que nous nous mettons en dehors des règles, mais plutôt que nous adaptons les solutions aux réalités et aux problématiques que nous avons enfin d’éviter de reprendre à zéro », a expliqué Mamady Doumbouya.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 15 septembre 2021 à 23:32