Guinée : Le cri de cœur de l’ancien Ministre El hadj Ousmane Souaré…

Libre Opinion

CONAKRY- C’est un cri de cœur que vient de lancer l’ancien Ministre El hadj Ousmane Souaré dont le passage à la tête du Département de l’Éducation a marqué les guinéens.

Dans cette tribune, Cet enseignant de carrière a lancé un appel à l’endroit des différentes couches sociales de la Guinée.

 

APPEL AUX GUINEENS POUR UNE GUINEE CITOYENNE !

Ou le cri de cœur d’un citoyen soucieux de l’avenir radieux de la Guinée et du devenir heureux des Guinéens !

  1. AUX POPULATIONS DE GUINEE

Populations de tous genres et de tous âges,

Populations de toutes régions et de toutes religions,

Populations de tous bords et de toutes origines,

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité,

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre !

  1. AUX FEMMES DE GUINEE,

Vous qui donnez naissance à toute vie humaine,

Vous qui donnez le lait maternel   à tout nourrisson,

Vous qui n‘allumez le feu que pour nourrir la famille,

Vous qui n’engagez la guerre que pour préserver la paix,

Femmes de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée assoiffée de paix, d’amour et de progrès !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à la quête, à la conquête de l’équité dans l’administration, dans la société !

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre de la parité et de la responsabilité au niveau de toutes les sphères de décision !

  1. AUX JEUNES DE GUINEE,

Vous qui êtes l’avenir et le devenir de la Guinée,

 Vous qui ne connaissez ni haine, ni exclusion, ni division,

Vous qui êtes amour et innocence par essence,

Vous qui symbolisez l’espoir et le progrès de la Guinée,

Jeunes de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui se veut radieuse à l’image de votre devenir heureux !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à la tolérance, à la conquête du savoir et du savoir-faire !

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre, un nouvel ordre pour plus de discipline et de responsabilité !

  1. AUX SAGES ET CHEFS RELIGIEUX DE GUINEE

Vous dont les sages conseils guident et éclairent les dirigeants de la Guinée,

Vous qui capitalisez une somme de savoirs acquis et d’expériences vécues,

Vous qui êtes le cordon ombilical qui lie le passé à l’avenir à travers le présent,

Vous auprès desquels on implore la baraka et la bénédiction,

Sages et Chefs religieux de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée unie dans la laïcité et la diversité !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité, à la tolérance dans vos mosquées, vos églises et autres lieux de culte !

La Guinée, votre pays béni vous rappelle au respect de l’ordre divin, des valeurs morales et religieuses solidement ancrées dans la société !                                                                        

V-AUX ORGANISATIONS PAYSANNES, AGRICULTEURS ET OPERATEURS ECONOMIQUES DE GUINEE !

Vous dont les efforts au quotidien visent à assurer l’alimentation correcte des populations de Guinée,

Vous qui, du matin au soir ployez sous le poids de vos outils aratoires,

Vous qui, sous le soleil et sous la pluie, êtes courbés sur la terre nourricière,

Vous qui êtes à la quête d’outils de production modernes et plus performants,

Vous dont, de votre moisson, dépendent la vie et la survie des populations,

Organisations paysannes, agriculteurs et opérateurs économiques de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui aspire à l’autosuffisance alimentaire,

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité et à la solidarité dans vos champs, vos usines et vos unités de production et de commercialisation,

La Guinée, votre beau pays, aux terres si fertiles et si bien arrosées, vous rappelle à l’ordre, un nouvel ordre pour la mécanisation et la modernisation de vos outils de production

  1. AUX INTELLECTUELS DE GUINEE

Vous qui constituez l’élite, vous qui êtes la crème de la Guinée de par vos connaissances et compétences,

Vous qui devez éclairer et conduire à bon port les laborieuses populations de Guinée,

Vous qui devez faire de la Guinée une terre promise, un eldorado où il fait bon vivre pour tous ses enfants,

Vous qui avez le redoutable devoir de transformer les immenses potentialités de la Guinée en de véritables richesses pour tous,

Intellectuels de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui se veut riche et prospère !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à plus d’unité, de probité, d’honnêteté et d’intégrité !

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre, un nouvel ordre débarrassé de toute partialité, de tout favoritisme et de tout clientélisme !

  1. AUX AUTORITES DIRIGEANTES DE GUINEE,

Vous qui avez en main les destinées des populations déshéritées de guinée,

Vous qui avez la responsabilité de gérer l’Etat de la base au sommet et du sommet à la base,

Vous dont un seul ordre mal donné ou mal exécuté peut embraser toute une cité, brûler tout le pays,

Vous dont la seule bonne compréhension peut décrisper toutes les crispations et atténuer toutes les tensions,

Vous dont les populations de Guinée attendent leur bien- être, leur mieux être et leur bonheur,

 Vous dont on attend les bonnes actions pour la matérialisation effective de notre devise nationale : un travail décent pour tous, une justice sociale pour tous et une solidarité nationale envers et entre tous,

Autorités dirigeantes de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui aspire au progrès, au bonheur et à la sécurité pour tous ses enfants !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité, à une gestion saine et transparente, à la bonne gouvernance !

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre, un nouvel ordre fruit de rigueur, de probité et d’équité !                                                                      

  1. AUX LEADERS POLITIQUES, SYNDICAUX ET D’OPINION DE GUINEE

Vous qui avez le sacré devoir d’éduquer, de conscientiser et de mobiliser sainement les citoyens de Guinée,

Vous dont les seuls mots d’ordre se transforment en de véritables mouvements et manifestations populaires,

Vous dont les mots mal choisis ou mal placés deviennent la cause de véritables maux pour vos militants, que vous avez charge de protéger,

Vous qui constituez l’espoir de tout un peuple, le peuple déshérité de Guinée, vos militants, adhérents et sympathisants vous interpellent à plus d’ouverture, de dialogue, de compréhension et de collaboration !

Leaders politiques, leaders d’opinion, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui se veut unie et solidaire, une Guinée réconciliée avec elle-même !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité, à la fraternité, à l’amitié et au dialogue !

La Guinée, votre beau pays vous rappelle à l’ordre, un nouvel ordre empreint de respect et de confiance mutuels entre tous les bords politiques et tous les courants professionnels et sociaux !

  1. A L’ARMEE GUINEENNE, FORCES DE L’ORDRE, DE DEFENSE ET DE SECURITE DE GUINEE

Vous qui défendez la liberté, la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre mère patrie, la Guinée,

Vous qui sauvegardez les symboles et les institutions de la République,

Vous qui préservez la paix sociale pour le développement de la Guinée,

Vous qui sécurisez et protégez les populations de la Guinée,

Armée Guinéenne, forces de l’ordre, de défense et de sécurité, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui attend de vous assistance et protection !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle au devoir bien accompli, le devoir de protection et de sécurisation des populations apeurées et désespérées de Guinée !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle à l’unité dans toutes les garnisons !

La Guinée, votre beau pays assoiffé de démocratie, vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre républicain !

  1. AUX HOMMES ET FEMMES DES MEDIAS DE GUINEE !

Vous qui avez l’art de suspendre à votre plume, votre clavier et à vos lèvres, de millions d’individus,

Vous qui savez tenir en haleine de millions de lecteurs, d’auditeurs et de téléspectateurs,

Vous dont la voix porte si vite, si loin et touche à la fois plusieurs personnes de toutes sortes,

Vous dont le verbe ne doit jamais être conjugué à « l’imparfait », mais toujours au « plus que parfait »,

Vous dont le métier de journalisme est synonyme de sacerdoce,

Hommes et femmes des médias de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui attend de vous la bonne information, l’éducation, la sensibilisation !

La Guinée, votre mère patrie vous appelle au devoir bien accompli, le devoir d’objectivité, de vérité, d’impartialité et d’équité dans le traitement et la diffusion de l’information,

La Guinée, votre mère patrie vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre des technologies de l’information et de la communication !          

  1. AUX HOMMES ET FEMMES DE DROIT DE GUINEE,

Vous dont la noble profession est un véritable sacerdoce, symbolisée par la balance,

Vous qui incarnez la justice et l’équité, à l’image des deux plateaux de la balance en équilibre,

Vous qui êtes les détenteurs, les gardiens, les défenseurs des lois de la République,

Vous qui détenez l’autorité et symbolisez la puissance publique,

Vous dont les mots soignent les maux de la cité, corrigent les tares de la société,

Vous qui avez l’art, de par votre verbe, de convaincre tout inculpé pour la manifestation de la vérité,

Vous dont les jugements et les sentences bien rendus, préviennent les vindictes populaires,

Hommes et femmes de droit de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée assoiffée de JUSTICE

La Guinée votre mère patrie vous appelle à respecter ce concept cardinal de notre devise-JUSTICE-justice entre tous ses enfants, justice envers tous les citoyens de Guinée,

La Guinée votre mère patrie vous appelle à dire le droit, rien que le droit dans toutes vos sentences au niveau de toutes les juridictions.

La Guinée, votre beau pays, vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre pour un véritable Etat de Droit, socle et boussole du développement durable de notre pays.

  1. AUX ARTISTES, MUSICIENS ET AUTRES GRIOTS DE GUINEE

Vous qui avez l’art d’assurer la compréhension entre des individus de cultures différentes,

Vous qui avez le pouvoir de concilier toutes les tendances et réconcilier toutes les positions et oppositions,

Vous dont le rythme et la mélodie traversent les âges et les frontières, le temps et l’espace,

Vous qui savez exprimer les sentiments et toucher la sensibilité des cœurs et de l’esprit,

Vous qui pouvez convaincre les esprits les plus sceptiques et sensibiliser les cœurs les plus insensibles,

Vous qui pouvez faire vibrer à l’unisson les individus les plus divisés, les plus opposés, les plus éloignés des uns des autres,

Vous qui savez, à travers votre langage universel, unir toute l’humanité,

Hommes et femmes artistes, musiciens et interprètes de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée assoiffée d’unité dans sa diversité,

La Guinée votre mère patrie vous appelle à la créativité inspirée des valeurs du terroir tout en restant ouverts à la culture de l’universel,

La Guinée votre mère patrie vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre artistique et culturel pour former la ronde de la paix, pour entonner et danser tous ensemble le Kébendo, le Toupou sèssè, le Yankadi, le Doundoumba !

XIII- AUX CHAUFFEURS, CONDUCTEURS ET AUTRES USAGERS DE GUINEE,

Vous qui êtes dans la circulation, vous qui avez la rue en partage,

Avec le cœur large et l’esprit de partage, chacun y trouve sa place,

Dans la rue, respectez le code de la route et tous les textes régissant la circulation,

Respectez la chose publique à commencer par la voie publique, respectez les agents chargés de la circulation,

Dans la rue, accordez plus de courtoisie à l’autre, ayez toujours le visage souriant et radieux,

Dans la rue, accordez le passage à votre prochain en difficulté,

Rendez à votre bienfaiteur, un geste d’amitié et de fraternité, en lui disant simplement et avec le sourire : merci !

Chauffeurs, Conducteurs et autres usagers de la route, répondez donc à l’appel de la Guinée assoiffée d’ordre et de discipline dans la rue,

La Guinée votre mère patrie vous appelle à un changement de comportement et de mentalité dans la rue,

La Guinée votre mère patrie vous appelle à un nouvel ordre de discipline et de partage, car c’est dans la rue et à partir de la rue, que nous allons apprendre à nous respecter, nous tolérer, nous aimer, nous pardonner et à nous réconcilier.

XIV- Aux populations citoyennes de Guinée,

Populations guinéennes de tous les genres, de tous les âges, de tous les courants politiques, de toutes les religions et de toutes les régions,

Considérons nos différences linguistiques, ethniques et régionalistes ou confessionnelles, comme une grande richesse culturelle et touristique,               

Respectons nos textes de lois, les lois de la République !

Pour l’avènement de ce citoyen de type nouveau, imbu de civisme et de citoyenneté,

Ce citoyen qui connait ses devoirs et les accomplit correctement,

Ce citoyen qui connait ses droits et les revendique pacifiquement,

Populations citoyennes de Guinée, répondez donc à l’appel d’une Guinée qui aspire à plus de civisme et de citoyenneté,

Populations citoyennes de Guinée, répondez à l’appel pressant et angoissé de votre mère patrie, la Guinée !

La Guinée, votre mère patrie vous rappelle à l’ordre, le nouvel ordre pour une Guinée Citoyenne.

XV- QUEL CHOIX POUR UNE GUINEE CITOYENNE !

Voici, chers compatriotes, chers concitoyens de Guinée,

Voici donc deux types d’Etat, de pays, et à nous de choisir celui que nous voudrions construire pour notre beau pays, la Guinée :                                                                           

  LA GUINEE SANS UN COMPORTEMENT CITOYEN                                    

  1. Un Etat, un pays mal gouverné, où l’équilibre est instable et précaire, où règne le chaos
  2. Un Etat, un pays où règnent le désordre, l’indiscipline et l’injustice
  3. Un Etat, un pays caractérisé par la haine, l’égoïsme, l’intolérance et la guerre
  4. Un Etat, un pays corrompu et laxiste, peu présent dans le concert des Nations
  5. Un Etat, un pays où l’énergie interne est minimale et le rendement nul
  6. Un Etat, un pays peu soucieux des valeurs de la devise nationale
  7. Un Etat, un pays fermé qui n’échange pas avec le monde extérieur
  8. Un Etat sauvage, un pays où règnent la loi de la jungle, la loi du plus fort  
  9. Un Etat, un pays où se succèdent les coups d’état militaires
  10.  Un Etat, un pays gangrené par la corruption, l’insécurité, l’impunité et l’injustice                            

LA GUINEE AVEC UN COMPORTEMENT CITOYEN          

  1. Un Etat, un pays bien gouverné, où l’équilibre est stable et durable
  2. Un Etat, un pays où règnent l’ordre, la discipline et la justice
  3. Un Etat, un pays caractérisé par l’amour, le partage, la solidarité, la tolérance et la paix
  4. Un Etat, un pays de bonne gouvernance et responsable, présent et visible dans le concert des Nations
  5. Un Etat, un pays où l’énergie interne est maximale et le rendement optimum
  6. Un Etat, un pays soucieux de Travail, de Justice et de Solidarité pour tous et entre tous
  7. Un Etat, un pays ouvert qui échange beaucoup avec l’extérieur
  8. Un Etat de droit, respectueux des Droits Humains, un pays où la « force reste à la Loi »
  9. Un Etat, un pays caractérisé par une alternance démocratique au pouvoir
  10. Un Etat, un pays débarrassé du fléau de la corruption, de l’insécurité et régi par la rigueur de la loi et de la justice

XVI- APPEL AUX CITOYENS DE GUINEE          

Pour une Guinée citoyenne et véritablement démocratique,

Pour une Guinée de travail, de justice, de solidarité et de paix,

Pour une Guinée définitivement réconciliée avec elle-même,

Pour une Guinée unie, forte et prospère,

Citoyens de Guinée :

A la haine opposons l’amour !

A la violence substituons la tolérance !

Au mensonge, la vérité !

A la méfiance, la confiance entre tous !

Au scepticisme, l’optimisme !

A la division, l’union !

A l’exclusion, l’inclusion !

Au désespoir, l’espoir !

Au mutisme, le dialogue !

A l’impunité, la rigueur de la Loi !

A l’injustice, la Justice !

Transcendons nos antagonismes qui ne proviennent que de nos égoïsmes étroits et de nos intérêts partisans !

Débarrassons-nous de nos clivages ethniques et régionalistes pour ne retenir que les brassages féconds qui ont toujours existé entre toutes les régions et toutes les populations de Guinée !

Pour l’édification de cette Guinée citoyenne,

Pour une Guinée où il fait bon vivre pour chaque guinéen et chaque guinéenne :

Citoyens de Guinée, enterrons définitivement la hache de guerre !

Aménageons proprement notre case commune, la case Guinée !

 Réservons une place, une bonne place à chacun de ses enfants,

Démontrons à la face du monde notre savoir- vivre ensemble,

Prenons solidement appui sur les hauteurs des Monts : Nimba, Loura, Gangan, Badiar, Tinka et Simandou pour hisser haut, très haut le tricolore guinéen, symbole de notre souveraineté nationale !

 Formons la ronde de la paix, de l’unité, de la fraternité et de la solidarité à jamais retrouvées entre tous les enfants de Guinée !

Entonnons tous ensemble et à l’unisson, l’hymne à la liberté, l’hymne à l’Afrique, le Chant « Liberté », notre hymne national, l’hymne de la République de Guinée !

 

Par El hadj Ousmane SOUARÉ

Ancien Ministre

Administrateur Général UNISIM/IPROSIM

 

Pour vos réactions, veuillez contacter l’auteur par :

E-mail: ousmanesouare46@gmail.com

 Télé: (00224)  664 81 89 64 /  623 53 20 21

Créé le Mardi 14 septembre 2021 à 16:05