Cas d'Alpha Condé : Quelles sont les exigences du RPG vis-à-vis de la junte ?

Guinée
Alpha Condé, Président déchu de la République de Guinée , le jour de son arrestation le 05 sept 2021
Alpha Condé, Président déchu de la République de Guinée , le jour de son arrestation le 05 sept 2021

CONAKRY- L’ancien parti au pouvoir en Guinée tient coûte que coûte à la libération immédiate d’Alpha Condé, retenu dans les mains de la junte, depuis le 05 sept.-21, jour du coup d’Etat qui a précipité la fin de son règne.  

Ce mardi 14 septembre 21, en marge de l’ouverture des consultations nationales avec les forces vives de la nation le RPG arc-en-ciel a insisté sur un point, auprès du président le Colonel Doumbouya : la libération immédiate et sans condition du président guinéen déchu.  C’est du moins ce qu’a confié à Africaguinee.com, Saloum Saloum, le secrétaire général du RPG arc-en-ciel.

« Mon intervention était axée essentiellement sur le cas du Président. Ce que nous avons demandé, c’est d’abord de veiller sur l’intégrité physique et morale du patron (Alpha Condé). Nous avons dit que nous tenons à ce qu’il soit libéré immédiatement et sans aucune condition. Sur place il n’y a pas eu de réponse. Mais nous allons faire des mémos et déposer.  Et dans ce mémo, la libération du Pr Alpha Condé va occuper une grande place. Car nous, notre objectif principal c’est la libération du professeur, le reste viendra après », a précisé Saloum Cissé.

Échanges ennuyants

Interpelé sur le déroulement des discussions, l’ancien député confie que ça été très ennuyant, avec plus de cent partis politiques présents. Selon lui, c’est ce qui a amené le président du CNRD a suspendre les débats.  

« Il y avait plus de 100 partis politiques présents. Mais c’était pratiquement impossible que chaque formation politique ait la parole. C’est moins de 10 personnes qui sont intervenues, c’était ennuyant, le président du CNRD a préféré suspendre pour que chaque parti politique puisse faire un mémo et lui déposer (…). Certains leaders sont intervenus. Et ça également, celui qui prenait la parole n’avait que 3 minutes au maximum. Or, il est impossible d’exprimer toute sa pensée en 3min », a expliqué le secrétaire général du RPG.

Du contenu du discours de Mamady Doumbouya

« Dans son discours, il est revenu sur ses premières déclarations dans lesquelles il affirmait être à l’écoute de tous les partis politiques, de toutes les entités sociales qui composent la nation. Il a fait comprendre qu’il tient à une période de transition, d’un gouvernement de consensus et inclusif, c’est-à-dire sans exclusion », a-t-il souligné.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

 
Créé le Mardi 14 septembre 2021 à 18:09

TAGS