Alpha Barry se confie à Africaguinee.com : « Lorsque nous avons rencontré le Président Alpha Condé… »

Guinée
Alpha Barry, Ministre Burkinabé des Affaires Étrangères
Alpha Barry, Ministre Burkinabé des Affaires Étrangères

CONAKRY- Il a été l’un des premiers à rencontrer Alpha Condé depuis le coup d’État du 5 septembre 2021. Alpha Barry, le Ministre Burkinabé des Affaires Étrangères vient de lever un coin du voile sur la première mission de la CEDEAO à Conakry. Alpha Condé a-t-il posé des conditions à la junte ? L’ancien Chef d’État sera-t-il finalement libéré par la junte dirigée par le Colonel Mamady Doumbouya ? La CEDEAO a-t-elle imposé un délai pour la transition en Guinée ? Le Chef de la diplomatie burkinabé a bien voulu se prêter aux questions d’Africaguinee.com.

 

AFRICAGUINEE.COM : Une mission de chefs d’Etat de la CEDEAO est annoncée à Conakry. Quelle va être sa composition ?

ALPHA BARRY : Lors de notre dernier sommet, nous avions dit que nous allons envoyer dans un premier temps une mission au niveau ministérielle. C’est ce qui fut fait. Mais nous n’avons rien dit d’autres pour la suite. Ce que vous devez quand-même noter, il y a un sommet des chefs d’Etats qui est prévu au courant même de cette semaine à Accra (Capitale du Ghana, ndlr), qui devrait faire des indications dans ce sens, ensuite de prendre des décisions.

Lors de votre visite à Conakry, dans quel état aviez-vous trouvé Alpha Condé ?

Quand nous étions à Conakry, nous avions dit qu’on l’a vu et qu’il se portait bien.

Est-ce qu'il est vrai qu'il vous a dit qu'il est encore le Président démocratiquement élu et qu'il serait prêt à accorder l'armistice à la junte ?

Je voudrais M. le journaliste qu’on soit dans le secret des discussions qu’on a eues avec Alpha Condé le vendredi dernier. Sinon, pour être clair avec vous, je n’ai pas entendu parler du mot armistice. Les discussions qu’on a eues, nous avons fait le compte rendu aux différents chefs d’États. Le plus important ce qu’il soit en forme et qu’il se portait bien.

Sa libération est-elle envisagée ?

J’ai vu la communication de la secrétaire générale du ministère des Affaires Etrangères de Guinée. Ce qu’elle dit engage officiellement le pays (…), je crois qu’elle a dit à la télévision que le principe pour sa libération est acquis. Elle était encadrée de tous les colonels et je sais que ce n’est pas une déclaration en l’air. La secrétaire générale était dans la position de porte-parole de ceux qui l’encadraient, et on ne peut être plus clair que ça.

La CEDEAO a-t-elle proposé la durée de la transition au CNRD ?

Non pas encore, mais nous avions dit la plus courte possible. Nous étions partis à Conakry pour écouter les prétentions de la junte. Tout de même, tout devrait être déterminé par le sommet des chefs d’Etats qui est prévu cette semaine au Ghana.

Merci Monsieur le Ministre !

C’est à moi de vous dire merci et bon courage.

 

Propos recueillis Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 113

Créé le Mardi 14 septembre 2021 à 12:35