La junte lâche du lest face à la CEDEAO : "Le principe de la libération d’Alpha Condé acquis…"

Guinée
Rencontre à Conakry entre des émissaires de la CEDEAO et la junte guinéenne
Rencontre à Conakry entre des émissaires de la CEDEAO et la junte guinéenne

CONAKRY- C’est un pas non négligeable dans le dialogue qui a été amorcé ce vendredi 10 septembre 2021, entre la junte guinéenne et la CEDEAO, alors que l’Union Africaine a suspendu la Guinée de toutes ses instances suite au coup d’Etat du 05 septembre.

 

Le CNRD (comité national pour le rassemblement et développement) a donné son accord de principe pour la libération du président déchu Alpha Condé. L’annonce a été faite par la secrétaire générale du ministère des affaires étrangère, Fanta Cissé.

 

« Dans des conditions comme ça, il est difficile de tout suite répondre à une requête. Sinon oui, le principe est acquis. (Alpha Condé, NDLR) c’est le père de la nation guinéenne et de tous les guinéens. Donc, sa santé et sa liberté sont importantes. Le principe (de sa libération) est acquis », a-t-elle déclaré.

 

La présidente du conseil des ministres de la CEDEAO, la ghanéenne, Mme Shirley Ayorko Botchway, qui a conduit la délégation, a assuré que le président Alpha Condé va bien « physiquement » et « mentalement ».

 

Interrogé par Africaguinee.com, Alpha Barry, également membre de la délégation de la CEDEAO, a abondé dans le même sens assurant que le président déchu va bien.

 

« Il va bien, physiquement, mentalement, il va bien, on a discuté avec lui », a-t-il dit, précisant qu’ils vont rendre compte aux chefs d’Etat de la CEDEAO, qui décideront de la suite. « C’est à eux de décider de la suite, parce que nous avons été mandatés ».

 
Créé le Samedi 11 septembre 2021 à 2:37