Le PASA2 forme des agents de santé sur l’utilisation de l’outil de gestion des ressources humaines en santé, iHRIS

Guinée
 Photo de famille après le lancement de la formation. © Mamady 2 Condé/GIZ
Photo de famille après le lancement de la formation. © Mamady 2 Condé/GIZ

L’atelier de formation du personnel de santé de la zone du Projet d’appui au renforcement du système de santé (PASA2) sur l’utilisation de l’outil de gestion iHRIS s’est tenu du 12 au 31 juillet 2021 à N’Zérékoré. Les points focaux ressources humaines de la région de N’Zérékoré et des districts sanitaires de Kérouané et Kissidougou ont été formés sur l’utilisation du logiciel de gestion des ressources humaines iHRIS, ainsi que sur la collecte, la saisie et l’actualisation des données du personnel de santé. Le PASA2 qui a appuyé le ministère de la Santé dans la mise en œuvre de cette activité est co-financé par l'Union européenne (23 millions d’euros), l'Allemagne (2,35 millions d’euros) et la France (1 millions d’euros), soit un total de 26,35 millions d’euros.

Selon le Plan stratégique de développement des ressources humaines en santé datant de 2013, l’analyse de la situation des ressources humaines révèle « une disponibilité inadéquate des ressources humaines pour la santé (RHS) dans les structures de santé, une offre insuffisante de services de qualité et une insatisfaction chronique des usagers (seuls 49% sont satisfaits) et des gouvernants, avec le risque de compromettre l’atteinte des objectifs du système de santé »

Pour inverser la tendance, le Projet d’appui au renforcement du système de santé appuie le ministère de la Santé dans la mise à jour des données du personnel de santé de sa zone cible à travers un renforcement de capacités sur l’utilisation de iHRIS (Système Intégré d’Information sur les Ressources Humaines).

« iHRIS est un outil digital, de gestion intégrée des ressources humaines. C’est un levier particulièrement puissant et important pour assurer une gestion dynamique des ressources humaines en santé. En tant qu’outil numérique, il est à même de permettre d’appréhender les enjeux relatifs aux différentes politiques et stratégies de développement et de gestion d’aujourd’hui et de demain du personnel de santé, pour ainsi aider et faciliter les différentes prises de décisions à tous les niveaux », a indiqué Mohamed Yansané, conseiller technique national Ressources humaines du PASA2.

La formation sur l’utilisation de ce logiciel, tenue du 12 au 31 juillet à N’Zérékoré, a concerné 18 participants (responsables des ressources humaines en santé, et de planification, formation, recherche), venus des 6 préfectures de la région de N’Zérékoré, et de Kérouané et Kissidougou. Ils ont été formés par une équipe technique du niveau central.

« Au-delà de notre appartenance à la grande famille des agents de santé, nous sommes revêtus du manteau de gestionnaires de ressources humaines. Et en tant que tel, nous devons assurer notre rôle combien de fois utile d’agent de suivi de carrière, de gestion administrative et de formation de tout le personnel dont nous avons la charge de gérer conformément aux normes et procédures définies par le ministère de la Santé », a déclaré Dr Adama Kaba, directeur régional de la santé de N’Zérékoré, à l’ouverture de la formation tout en encourageant les participants à mieux en tirer profit.

« A travers cette formation, nous visions le renforcement de capacités des responsables de ressources humaines et des points focaux sur iHRIS, la collecte des données (recensement) du personnel de santé par structure et la saisie et l’actualisation des données du personnel collectées dans la base de données iHRIS », a poursuivi Mohamed Yansané.

Pendant l’atelier, des exercices pratiques ont été organisés. Les participants se sont rendus dans certaines structures sanitaires à N’Zérékoré, Beyla et Lola pour recenser le personnel. Ils ont ensuite saisi les données collectées dans le logiciel iHRIS. 

Au terme de leur formation, les différents responsables, forts des notions acquises, se mettront à la tâche dans leurs zones d’origine. C’est le cas de Dr Abdoulaye Traoré, chargé de la planification et de la recherche à la direction préfectorale de la santé de Kissidougou. 

« iHRIS est un outil performant qui va nous permettre d’avoir la base de données du personnel, d’être informés sur le mouvement du personnel, de savoir tout ce qui se passe par rapport aux ressources humaines. On peut savoir si un fonctionnaire est en état de service, en abandon, s’il est décédé ou

en formation. Il y a tous ces détails dans l’outil iHRIS. Et nous pouvons aussi connaitre la situation financière du paiement des fonctionnaires de notre zone. Ce qui est facile et qui nous aide dans notre travail », s’est réjoui Dr Traoré.

Ce responsable a aussi apprécié le soutien du PASA2 : « Au nom du directeur préfectoral de la santé de Kissidougou, j’avoue que nous sommes très satisfaits que le PASA2 nous ait intégré dans le projet bien que nous relevions de la région de Faranah. L’appui que le PASA2 nous apporte nous est très utile ».

Cet atelier est une activité mise en œuvre par la Coopération allemande au développement (GIZ) à travers le volet Appui au niveau institutionnel du ministère de la Santé, l’une des 5 composantes du PASA2.

Mamady 2 Condé, conseiller technique junior en communication externe du PASA2.

Créé le Vendredi 27 août 2021 à 12:07

TAGS