Mamadou Thug : "Ce que nous nous sommes dit avec le Premier ministre…"

Guinée
Mohamed Lamine Diallo
Mohamed Lamine Diallo

CONAKRY-Durement frappées par les impacts de la pandémie de la Covid-19, les entreprises culturelles et économiques de Guinée réunies en Fédération, ont rencontré cette semaine le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. De quoi ont-ils parlé ? Le Chef du Gouvernement a-t-il pris des engagements pour la réouverture des lieux de spectacles ? L'humoriste Mohamed Lamine Diallo, Mamadou Thug de son nom d'artiste, a répondu à nos questions.

AFRICAGUINEE.COM : Mamadou Thug, vous faites partie des membres de la Fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée qui ont rencontré cette semaine le premier ministre Kassory Fofana. Qu'est ce qui a motivé votre démarche ?

MAMADOU THUG : C'est une démarche noble qu'à entreprise la FECEG (Fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée) pour les biens des sociétés qui régissent le monde de la culture et des artistes. Depuis deux (2) ans, le milieu culturel est à terre, et nous avons besoin de nouveau souffle. Voilà le pourquoi de ce plaidoyer auprès des autorités avec un mémorandum comportant sept (7) points.

Nous (FECEG) avons jugé utile et nécessaire, après notre département tutelle le ministère de la culture et du patrimoine historique, d'aller discuter avec le chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana et son cabinet, des problèmes qui assaillent le métier des arts et des entreprises culturelles, en faisant comprendre à nos autorités que la Guinée est un scandale culturel plus que géologique.  Ainsi, nous l'avons rappelé que depuis deux (2) ans, cette entité pourvoyeur de l'économie pour notre pays, est dans les oubliettes de la gouvernance à cause de la Covid-19.

La délégation de la FECEG a exposé largement le mémorandum en détaillant les 7 points pour une sortie de crise du milieu culturel. Le premier ministre a pris note points par point avant de nous répondre sur un ton franc qui a permis le débat entre les émissaires du FECEG, le chef du gouvernement et son cabinet.

Avez-vous obtenu des engagements d'accompagnent de la part du Gouvernement ?

Oui Monsieur le chef du Gouvernement a fait des promesses pour aider la culture et les entrepreneurs culturelles pour le bien des artistes. Mais il a souligné d’abord qu'il va analyser notre demande avec notre département de tutelle, après en discuter en conseil des ministres. Parce que la culture intervient dans tous les départements ministériels. Donc, la délégation de la FECEG est sortie heureuse  d'une rencontre de débat direct et franc avec Dr Ibrahima Kassory Fofana et son cabinet.

La question de la réouverture des lieux de spectacle a-t-il été abordée ? Si oui, qu'est-ce a été conclu ?

Oui nous l’avons abordée parce que nous sommes des entreprises de création et d’organisation de spectacle. Mais au-delà de la réouverture, nous avons aussi parlé de la subvention et le remboursement des entreprises impactées directement par le décret interdisant l’organisation des spectacles en Guinée.

Entretien réalisé par Siddy Koundara

Par Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le Dimanche 22 août 2021 à 10:49