Conflits frontaliers : Conakry et Bamako parviennent à un accord…

Afrique
Alpha Condé et Assimi Goïta lors d'un tête à tête à Bamako
Alpha Condé et Assimi Goïta lors d'un tête à tête à Bamako

BAMAKO-La Guinée et le Mali ont signé cette semaine à Bamako, la capitale malienne, un "accord-cadre de coopération transfrontalière". 

Ce projet d’accord de matérialisation des frontières communes de 9 pages a été paraphé  par les ministres guinéen et malien, en charge de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Selon le ministre malien, la volonté commune, l’engagement et la détermination des deux pays, permettront de lever toute équivoque et pourront marquer un pas important dans l’avancement du processus de matérialisation des frontières communes et d’atténuer les entraves aux relations bilatérales dans le domaine de la coopération frontalière. 

‘’Pour ma part, je voudrais donner l’assurance que mon département ne ménagera aucun effort pour une collaboration franche et étroite avec la partie guinéenne (…)’’, a lancé le ministre malien.

De son côté, le Général Boureima Condé, a rappelé que les beaux textes sont ce qu’ils sont, et leurs exécutions matérielles restent toujours déterminantes.

‘’ Nous venons de produire des documents qui seront soumis à la haute attention de nos deux chefs d’Etat, lesquels nous ont instruit de venir travailler dans le sens qu’ils nous ont indiqué. C’est ce qui a été traduit de part et d’autre. Nous nous disons que du travail a été abattu, mais du travail à abattre il en reste encore. Car les beaux textes sont ce qu’ils sont, et leurs exécutions matérielles restent déterminantes. C’est en cela que nous vous invitons’’ a indiqué le Général Boureima Condé.

Selon le  ministre guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, les opérations de matérialisation des frontières entre la Guinée et le Mali ne constituent nullement la construction d’un mur entre ces peuples frères, mais il s’agit plutôt de rendre les frontières bien visibles aux yeux des populations voisines. 

‘’ Le processus devrait permettre à chaque pays de mieux connaitre son ressort territorial afin de promouvoir la coopération transfrontalière. L'objet de notre visite chez le premier ministre malien s’inscrit dans le cadre de la continuité des relations d’amitié et de fraternité qui ont toujours existé entre les peuples maliens et guinéens. Mais aussi et surtout au sommet de la pyramide entre les chefs d’Etats et les gouvernements successifs’’ a-t-il indiqué. 

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Dimanche 22 août 2021 à 16:56