Du rififi autour du riz offert par le Pr.Alpha Condé à Nzérékoré : Des responsables du RPG à couteaux tirés…

Guinée forestière
Alpha Condé, président de la République de Guinée, lors d'une visite à Nzérékoré
Alpha Condé, président de la République de Guinée, lors d'une visite à Nzérékoré

NZEREKORE-Des responsables locaux du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir sont à couteaux tirés à Nzérékoré. Et pour cause : la distribution des 1000 sacs de riz offerts par le président Alpha Condé aux militants du parti présidentiel dans la principale ville de la Guinée forestière, pendant le mois saint de ramadan. Selon nos informations, 400 sacs ont été détournés par certains secrétaires généraux de la ville sous les yeux impuissants des militants.

Abdoulaye Condé, l’un des membres du RPG Arc-en-ciel de Nzérékoré, accuse Issa Keita et Daouda Koulibaly respectivement secrétaires généraux des sections Horoya et Sokoura d'avoir détourné plusieurs sacs de riz et de l’argent destinés aux militants de Nzérékoré.

« Chaque fois, quand c’est le mois de ramadan, le président Alpha fait des dons dans toutes les villes du pays à ces militants. Donc dès que les sacs de riz sont arrivés, c’était 1000 sacs de riz pour la préfecture de Nzérékoré. Le préfet a fait appel aux secrétaires généraux et a fait le compte rendu. Il a mis les sacs à la disposition des secrétaires généraux. Il y a un magasin connu par tout le monde ici. Issa et Koulibaly sont allés récupérer environs 400 sacs de riz qu’ils sont allés mettre dans ce magasin. Il y a eu même des cris à propos des riz là en ville ici. Parce que ça n’a pas suffi. Des mosquées n’ont pas eu y compris plusieurs autres personnes. Après, le président a envoyé de l’argent pour le sacrifice dans les 09 communautés. Le montant était de 100 millions. Ils ont acheté de petits bœufs qu’ils ont distribués à leur guise. Tout dernièrement, le président a envoyé un autre montant comme ‘’Salimafo’’ à ces responsables. Ils ont distribué illégalement », nous a confié Abdoulaye Condé.

Lire aussi-Alpha Condé en "tourisme médical" en Europe? Le camp du Chef de l’État répond à Cellou

Selon lui, le RPG arc-en-ciel de Nzérékoré est dirigé par un clan formé par trois personnes. Il dit avoir fait un rapport de ce détournement aux autorités administratives de Nzérékoré, notamment le préfet et le gouverneur. A l’entendre, si rien n’est fait, les militants sont déterminés à battre le pavé pour demander la révocation des personnes indexées dans cette affaire. Les négociations seraient en cours chez les sages du parti.

« Vous savez au sein du parti RPG, tous les secrétaires généraux sont égaux. Mais ici à Nzérékoré, notre parti ici, c’est un clan qui est dirigé par les nommés ‘’ministres’’ Mamady Keita, Koulibaly et Issa. Ils mettent les autres de cotés et les trois-là dirigent. Donc, actuellement ça crie partout afin qu’on les révoque de leurs postes qu’ils occupent. Le coordinateur n’est pas là, il est à Conakry où il suit des soins. Depuis un temps il est malade. Mais je sais que tout ce qu’ils font, ce dernier est informé. A part lui ce sont ces trois-là qui dirigent tout. J’ai envoyé un courrier chez le préfet, adressé au gouverneur. Après tout, dès que les gens sont allés voir le préfet, il a renvoyé l’affaire aux secrétaires politiques. C’est-à-dire les sages du parti. Ils ont fait une première réunion chez la présidente des femmes. Elle s’est permise de dire aux gens de pardonner ces détourneurs. Ce jour, il y a eu beaucoup de tiraillement. Nous, nous avons pris une décision, s’ils ne sont pas révoqués de leurs fonctions, les jours à venir ce qu’ils vont voir on le saura. Hier les gens étaient prêts à sortir, on les a sensibilisés pour leur dire de patienter pour voir ce que les sages vont faire. Si rien n’est fait, les jours à venir témoigneront », prévient Abdoulaye Condé, l’un des secrétaires frustrés du parti qui confie être sanctionné illégalement par le parti à Nzérékoré.

Interrogé, l’un des responsables accusés a nié en bloc toutes les accusations portées contre eux. Issa Keita a reconnu la venue de 1000 sacs de riz qu’il dit avoir distribué aux militants. En ce qui concerne l’affaire d’argent, il confie ne rien savoir dessus.

‘’Ce que je sais, le riz qui est venu, nous l’avons distribué aux militants. Ce qui a été débarqué par rapport au mois de ramadan, chacun a gagné pour lui. Ce sont des dissidents du parti qui colporte ces rumeurs. On connait. Ça ne date pas d’aujourd’hui. Ils n’ont qu’à parler de tout mais moi je n’ai pas de réponse à donner par rapport à ça. Ce n’est pas la première fois le riz qui est venu. Tous ceux qui ont reçu, on a fixé des critères », s’est défendu Issa Keita, l’une des personnes accusées de détournement.

A suivre…

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél. :  (00224) 628 80 17 43

Créé le Mercredi 18 août 2021 à 10:23