Evasion à la prison de Kankan: Le régisseur, son adjoint et d'autres agents emprisonnés…

Haute Guinée
Aly Touré, Procureur  de Kankan
Aly Touré, Procureur de Kankan

CONAKRY-De nombreux prisonniers, dont certains condamnés à la réclusion criminelle, se sont évadés de la maison centrale de Kankan, dans la nuit du vendredi 13 août 2021. A la différence de l'évasion en douceur de Sidy Mohamed Diallo, à la maison d'arrêt de Conakry, celle enregistrée à Kankan la semaine dernière, ne s'était pas passée sans anicroches.

Des tirs nourris avaient été entendus à l'intérieur de la prison. Mais ceci n'avait empêché six prisonniers de prendre la poudre d'escampette. Ce mardi 17 Août 2021, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan, a apporté des précisions sur cette affaire. Selon Aly Touré, au total six(6) prisonniers ont réussi à s'évader à prison centrale de Kankan.

"La maison centrale de Kankan a enregistré des évasions dans une de nos cellules qui avait 28 prisonniers. Dans cette évasion spectaculaire, les tôles avaient été éventrées. Si l'équipe de garde n'était pas intervenu, les 28 détenus allant s'évader, mais grâce aux tirs de sommation, on a pu rattraper 5 prisonniers. On a 6 prisonniers qui sont en cavale. Mais nous avons constaté du sang sur place, ce qui nous laisse croire que certains détenus qui se sont évadés ce jour-là ont été blessés", a déclaré le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kankan.

Lire aussi-Des tirs nourris à la maison centrale de Kankan: psychose chez les citoyens ...

Parmi ces évadés, il y a un cas qui interroge. Il s'agit de Mohamed Lamine Camara, condamné à 4 ans de réclusion criminelle pour association des malfaiteurs et vol à mains armées.

"Lorsque nous avons été informés, nous nous sommes rendus à la maison centrale pour avoir des nouvelles, mais il s'est avéré que Mohamed lamine Camara est sorti de la maison centrale sans aucune effraction, ni intérieur et ni extérieur", a indiqué M. Aly Touré.

Le procureur annonce l'arrestation de plusieurs responsables de la maison centrale de Kankan, soupçonnés de complicité. Ils ont été conduits en prison.

"Dans cette affaire, une équipe d'enquêteurs  a commencé à travailler. Sur le champ, toute la chaine de commandement a été mise aux arrêts. Le régisseur de la maison centrale, son adjoint, le chef de poste et le gardien chef de la prison ont mis aux arrêts. Après tout, le Procès-Verbal a été transféré dans mon parquet ici. En ce moment,  ils se trouvent à la prison de Kouroussa", a annoncé le procureur.

 

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 17 août 2021 à 20:42