Mamou : un élu local « sème la terreur » dans le studio d'une radio privée ...

Moyenne Guinée
Aboubacar Bangoura, Directeur de la radio Global Fm Mamou
Aboubacar Bangoura, Directeur de la radio Global Fm Mamou

MAMOU-Alpha Saliou Barry, conseiller communal chargé du cadre de vie et de l’assainissement à la commune urbaine de Mamou, a fait irruption ce jeudi 12 août 2021 dans les locaux d’une radio locale, perturbant l’émission qui était en cours.

Les chroniqueurs de l'émission « choc des idées » débattaient sur la problématique de l'assainissement de la ville de Mamou.  Irrité par les critiques des journalistes, M. Barry a débarqué à l’improviste dans les locaux de la radio situé au quartier Almamya. Il s’en est d’abord pris au personnel d’accueil avant de faire irruption dans le studio A alors que l’émission était en cours.

Sur place, il aurait proféré des injures et a endommagé le téléphone avec le quel, la radio travaille pour les appels en direct, selon des témoins de la scène. Interrogé, l'un des animateurs de l'émission est revenu sur les circonstances de cette scène surréaliste.

« On débattait sur la problématique de l'assainissement de la ville. On parlait de ce qui ne marche pas. Étant le chargé du sujet à la commune, on l'a invité à jouer pleinement son rôle. Comme il ne se sentait pas à l'aise, il est venu ici, débarquer directement dans le studio principal. Il a proféré des injures en nous qualifiant de tout. On a fini par tout couper et chercher à le faire sortir des lieux. C'est ainsi que le téléphone avec lequel on passait les appels a été endommagé. C'est notre invité même que nous a aidé à le maîtriser… Il nous a traité de journalistes démagogues », a déclaré Thierno Mamadou Sow.

Le chef du bureau « Global fm Mamou », entend aller jusqu'au bout dans cette affaire, en saisissant les autorités compétentes. L’auteur de cette « agression » se trouvé au commissariat central de police de Mamou.

« On doit sanctionner cela, sinon ça risque de se répéter. On est au niveau de la police. On nous a entendu et ils sont entrain de l'écouter comme ça », a souligné Aboubacar Bangoura.

Pour l’heure, toutes nos tentatives d'avoir la version du mis en cause sont restés vaines. Il s'est juste contenté de dire qu'il va nous rappeler après la police.

A suivre…

Habib Samaké

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Jeudi 12 août 2021 à 17:50