Fièvre Marburg : la localité de Tèmèssadou placée en quarantaine...

Guinée forestière
Vue panoramique du district de Téméssadou
Vue panoramique du district de Téméssadou

CONAKRY-Le district de Tèmèssadou N'bôkeh, berceau probable de la fièvre hémorragique Marburg a été placé en quarantaine. L'objectif est d'éviter la propagation du virus Marburg, récemment découvert dans ce village situé à 50 kilomètres du centre-ville de Guéckédou. L'information nous a été confirmée ce lundi 09 août 2021, par la première autorité de cette ville de la Guinée forestière.

En attendant que le laboratoire de l'institut Pasteur de Dakar ne livre un dernier résultat de l'échantillon prélevé à Tèmèssadou, des dispositions ont été prises par les autorités administratives et sanitaires pour éviter le déplacement des citoyens de cette localité, proche de la frontière Léonaise.

"Tout le village a été placé en quarantaine, des contacts directs ont été identifiés. C'est une seule personne s'est déplacée du village. Il s'agit de la veuve de la victime, mais nous avons envoyé une délégation pour identifier le lieu où elle se trouve. Nous allons la sensibiliser afin qu'elle accepte de venir à l'hôpital pour qu'elle soit isolée comme les autres", nous a confié Nestor Koundouno, préfet de Guéckédou.

Lire aussi-Santé : Tout ce qu'il faut savoir sur la "fièvre hémorragique à virus Marburg"…

Un cas probable de la fièvre hémorragique Marburg a été enregistré à Tèmèssadou. La victime est décédée le lundi 02 août 2021. Des échantillons qui ont été prélevés sur le corps se sont avérés positifs au virus Marburg après analyse faite au Laboratoire des fièvres hémorragiques et virales de Guéckédou et à Conakry, selon l'ANSS.

Au-delà de la découverte du cas probable de la fièvre hémorragique Marburg, la Covid 19 frappe également Guéckédou, à l'instar d'ailleurs d'autres villes du pays. Récemment, deux cas de décès liés à cette pandémie ont été enregistrés dans la ville, nous apprend-t-on.

"Les deux étaient malades. D'abord ils ont été reçus à l'hôpital. C'est après les examens que les résultats se sont avérés que les deux cas étaient atteints de covid. Ils ont été isolés au centre de traitement, c'est là-bas que le décès a eu lieu. Le premier est décédé le 03 et le second le 06 août 2021. Donc, toutes les dispositions ont été prises et la croix rouge a procédé à l'enterrement sécurisé. Jusqu'à présent, les contacts sont en train d'être identifiés", ajoute le préfet de Guéckédou.

A suivre...

 

SAKOUVOGUI Paul

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél. : (00224) 628 80 17 43

Créé le Lundi 09 août 2021 à 18:27