Algérie : Abass Diallo kidnappé et torturé par d'autres guinéens 

Algérie
Abass Diallo
Abass Diallo

ALGERIE- C’est une vidéo d’une extrême cruauté dans laquelle on y voit un jeune guinéen ligoté, torturé, visiblement par d’autres migrants guinéens. La scène se passe en Algérie. 

La victime du nom du nom d’Elhadj Abass Diallo âgé d’une vingtaine d’année est originaire de Djonfo dans la région de Labé. Ses bourreaux l’accusent de leur avoir volé 5 millions FCFA et 5 téléphones. 

Dans les vidéos amateurs visionnées par Africaguinee.com on voit un groupe de jeunes le torturer, le frapper avec un bois et le bruler avec du plastique en feu. Ses bourreaux parlent clairement français et d'autres langues vernaculaires guinéens.

Interrogé par notre rédaction, le frère de la victime Mohamed Lamine Diallo a expliqué dans quelle circonstance sa famille a vu les images. Selon lui, le jeune Abass est arrivé en Algérie il y a un an dans l’espoir de rejoindre l’Europe en traversant la méditerranée. 

« Depuis 4 jours, des gens partagent ses vidéos sur sa story Facebook où ils sont en train de le torturer. Ces gens ont appelé mon jeune frère qui est en Côte d’Ivoire pour lui dire que le jeune en question leur a volé de l’argent. Et qu’après la  recherche, ils l’ont finalement retrouvé. 

Ils disent que si on ne les rembourse pas,  ils vont lui faire du mal. Les gens qui le retiennent là-bas n’ont pas décliné leur identité pour le moment. Il y a un parmi eux qui parle poular, un autre parle soussou. Le troisième parle français mais son français ressemble au français ivoirien », a expliqué le frère de la victime.

A date, la famille a déjà payé un montant de 5 millions de Gnf comme rançon. 

« Ils disent que le jeune leur a volé 2 millions de Fcfa et 5 téléphones. Donc, ils demandent qu’on rembourse cela. Déjà, hier on a transféré 5 millions de Gnf via orange money sur un numéro d’orange Guinée qu’ils nous ont donné. Nous demandons aux autorités de nous aider à retrouver l’enfant parce que dans son groupe il y a eu déjà un qui s’est noyé là-bas mais malgré cela, lui il décide toujours de continuer la traversée. Pour éviter qu’il y ait d’autres victimes, nous sollicitons l’aide des autorités »,  lané Mohamed Lamine Diallo.

Nous y reviendrons!

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 02 août 2021 à 20:49