Tibou Kamara répond au FNDC : "Nous avons la conscience tranquille…"

Guinée
Tibou Kamara, porte-parole du Gouvernement
Tibou Kamara, porte-parole du Gouvernement

CONAKRY-Les menaces du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) de saisir les juridictions internationales par rapport aux récentes exactions commises en Guinée, ne semblent pas ébranler le Gouvernement guinéen.

Interpelé ce jeudi 29 juillet 2021, le porte-parole du Gouvernement Tibou Kamara a martelé que chaque citoyen peut user de son droit de porter plainte, mais cela ne signifie pas forcément que les personnes visées sont coupables. Il soutient que le Gouvernement guinéen n'a rien à se reprocher et garde la conscience tranquille.

"C'est le droit de chacun de porter plainte contre qui il veut, pour la raison qu'il veut. Mais ça ne veut pas dire que la plainte va nécessairement prospérer ou que les personnes visées sont forcément coupables de ce qu'on leur reproche. L'Etat de Droit accorde des libertés et impose des responsabilités. Chacun est libre d'user de ce droit de porter plainte, mais il n'est pas évident ou inéluctable que l'issue soit nécessairement celle qu'on attend.

En tout cas Gouvernement, nous ne pensons pas avoir quelques choses à nous reprocher et en tant que dirigeants nous avons la conscience tranquille parce que nous sommes au service de la Guinée et des guinéens. Je pense que c'est une responsabilité exaltante qui expose à beaucoup de critiques même à des soupçons parfois, mais nous l'assumons avec courage et avec le sentiment d'accomplir quelque chose d'essentiel pour le pays et utile pour nos compatriotes".

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 29 juillet 2021 à 21:28