Guinée : A quand le procès de Chérif Bah, Ousmane Gaoual et cie ?

Guinée
Chérif Bah et Ousmane Gaoual Diallo
Chérif Bah et Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-Le procès de Ousmane Gaoual Diallo, Etienne Soropogui, Chérif Bah, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah, et leurs co-inculpés n'est pas pour demain.

Ces hommes politiques arrêtés au lendemain de la présidentielle du 18 octobre, sont inculpés pour "trouble à l'Etat par la dévastation et le pillage, atteinte aux institutions de la République, participation à un mouvement insurrectionnel, menace de violences ou de mort par le biais d'un système informatique, diffusion et la mise à disposition d'autrui de données de nature à troubler l'ordre public…"

Le 29 avril dernier, ils ont été envoyés devant le tribunal criminel de Dixinn pour être jugés. Mais la date de leur procès n'est toujours pas fixée. Le 16 juillet, Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah ont bénéficié d'une liberté conditionnelle pour des raisons médicales.

Lire aussi-Guinée : une liberté provisoire accordée à Chérif Bah, Gaoual, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah...

Mais au-delà de ces dirigeants de l'UFDG, plus d'une quarantaine d'autres personnes renvoyées devant le tribunal de Dixinn pour être jugées, continuent de croupir en détention, alors que leur mandat de dépôt, arrivé à expiration n'aurait toujours pas été renouvelé. Dans ce lot, il y a certains qui sont renvoyés pour l’attaque du train à Sonfonia, au cours de laquelle des gendarmes avaient trouvé la mort.

Selon des informations obtenues par Africaguinee.com, auprès de la défense des inculpés, le procès ne pourrait pas se tenir avant la fin des vacances judiciaires qui démarrent le 1er août prochain. Du côté du parquet de Dixinn, c'est le black-out. Du moins pour le moment.

A suivre…                                                 

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 27 juillet 2021 à 12:46