Guinée : la menace qui risque de compromettre les examens nationaux

Guinée
Dr Alpha Amadou Bano Barry
Dr Alpha Amadou Bano Barry

CONAKRY-Une nouvelle incertitude plane sur la tenue des examens nationaux. Alors que ces évaluations démarreront le 22 juillet, plusieurs structures syndicales de l'éducation menacent de "boycotter" cet examen. 

Ces syndicalistes reprochent aux autorités de l'éducation de les avoir exclus du processus des préparatifs des examens nationaux. Une première, selon eux, qu'ils n'entendent pas digérer. 

Ils exigent des autorités de l'éducation de faire machine arrière, faute de quoi, ils vont boycotter les examens. 

"Les syndicalistes ont toujours été impliqués dans l'organisation des examens nationaux pour une question de transparence.

Si le ministre ne revient pas à la raison, nous allons vers le boycott des examens", prévient Aboubacar Soumah. 

Le Secrétaire général du Slecg accuse le ministre de l'éducation d'avoir créé des situations néfastes au sein du système éducatif. 

Un ultimatum de 48 heures a été donné au ministère de l'éducation. Si rien n'est fait d'ici mercredi, ils vont demander à leur syndiqués de libérer les centres d'examens. 

Dossier à suivre...

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 19 juillet 2021 à 22:31