SOS pour Lamarana Bah séropositive depuis 15 ans, rongée par un cancer de sein…

Guinée
Fatoumata Lamaranah Bah
Fatoumata Lamaranah Bah

CONAKRY-Malade d'un cancer depuis janvier 2020, Fatoumata Lamarana Bah sollicite de l'aide. Un cancer ronge le sein gauche de cette femme dénuée de moyens pour assurer ses frais médicaux.

En plus de son cancer de sein, dame Fatoumata Lamarana Bah, mère d’une petite fille est également séropositive. Elle vit avec le VIH depuis plus de 15 ans. Elle demande l’aide de personnes de bonne volonté afin d’obtenir une prise en charge médicale.

Rencontrée par Africaguinee.com, cette dame raconte son calvaire. De l’hôpital Donka à Labé, elle a tout essayé pour recouvrer sa santé mais jusque-là, elle peine à mobiliser les fonds nécessaires. A date, Fatoumata Lamarana Bah a subi une intervention chirurgicale au niveau de son sein gauche pour enlever deux tumeurs. Mais après cette opération, d'autres boules se sont formées sous ses aisselles.

« Je souffre d’un cancer de sein. Je sollicite une aide auprès de la population guinéenne afin que je puisse me soigner. Les frais du traitement coûtent excessivement chers et je n’ai pas de moyens. Je suis démunie. C’est en janvier 2020 que j’ai constaté une petite boule au niveau mon sein gauche. Du coup, je suis allée à l’hôpital Donka pour me faire consulter et ils m’ont renvoyé à l’hôpital Jean Paul II. A Jean Paul II, j’ai eu un traitement mais ça coûtait trop cher, je ne pouvais pas continuer. Après, on m’a parlé d’un médecin cubain qui traitait le cancer de sein à Labé et je suis allée le voir. Ce médecin m’a opéré, il a enlevé deux tumeurs. Après cette intervention chirurgicale, tout allait bien. Je suis revenue à Conakry pour reprendre mes activités », expliqué dame Bah avant d’ajouter qu’elle marche actuellement à l’aide d’une canne parce que d’autres tumeurs se sont encore formés au niveau de son sein.

« Mais ce dernier temps encore, je remarque que d’autres boules se sont formées au niveau de mon sein et sous les aisselles. Et maintenant cela me fait excessivement mal. Actuellement, je marche à l’aide d’une canne. J’ai vraiment besoin de l’aide. Je demande aux personnes de bonne volonté de m’assister afin que je puisse suivre la chimiothérapie. J’ai besoin d’une prise en charge, je lance un SOS à l’endroit des bonnes volontés », a-t-elle ajouté.

Fatoumata Lamarana Bah est joignable au : 00224 628 78 81 35 et au 00224 622 97 30 32

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: 00224 666 134 023

Créé le Samedi 17 juillet 2021 à 18:38