Conakry : Cellou Baldé, Chérif Bah, Gaoual, Abdoulaye Bah regagnent leur domicile…

Guinée
De gauche à droite, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé, Hadja Maimouna épouse de Chérif Bah, l'avocat Salif Béavogui, Ousmane Gaoual Diallo et Chérif Bah, vice-président de l'UFDG
De gauche à droite, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé, Hadja Maimouna épouse de Chérif Bah, l'avocat Salif Béavogui, Ousmane Gaoual Diallo et Chérif Bah, vice-président de l'UFDG

CONAKRY- C'est un jour pas comme les autres pour Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé.

Bénéficiaires d'une liberté conditionnelle, ces quatre hauts dirigeants de l'UFDG, ont regagné leur domicile, ce samedi 17 juillet 2021, pour bénéficier de soins appropriés, a appris Africaguinee.com.

Un journaliste d'Africaguinee.com qui s'est rendu ce matin à l'hôpital Igance Deen, a appris sur place qu'ils ont tous quitté très tôt leurs cabines respectives où ils étaient alités.  Chez leurs proches, c'est un grand ouf de soulagement.  

Lire aussi-Urgent : une liberté provisoire accordée à Chérif Bah, Gaoual, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah...

Selon un communiqué du directeur de l'administration pénitantiaire, Charles Victor Macka, c'est pour leur permettre de poursuivre les traitements prescrits par leurs médecins personnels que cette mesure a été prise en faveur de ces opposants.

Toutfois, ils ne doivent pas sortir de la ville de Conakry sans autorisation préalable de l'administration pénitentiaire. 

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Samedi 17 juillet 2021 à 12:53