Santé : Vers l’établissement d’une liste de produits stratégiques….

Guinée

CONAKRY-La Direction Nationale de la pharmacie et du Médicament en collaboration avec la Direction Générale de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG.SA), a lancé ce jeudi 15 juillet 2021 un atelier sur l’établissement d’une liste de produit stratégique, a constaté Africaguinee.com.

Au cours de cet atelier qui regroupe plusieurs experts du sérail médical guinéen, une liste de santé par niveau sera élaborée et validée. L’élaboration de cette liste va orienter la Centrale Nationale d’Achat de Médicaments qu’est la PCG SA dans l’exercice de sa mission d’approvisionner correctement et régulièrement les formations sanitaires du pays en produit de qualité et à des coûts abordables.

Dr Mohamed Lamine Yansané, Conseiller principal du ministre de la Santé, qui a lancé cet atelier de deux jours a tout d’abord défini le rôle central qui est dévolu à la PCG.SA qui doit assurer l’approvisionnement de toutes les structures publiques du pays en médicaments et autres produits de santé.

‘’ Donc pour cela, la PCG a bénéficié de nouveaux statuts d’une part mais une convention a été signée entre la PCG et le gouvernement dans le cadre d’un contrat. Pour permettre à la PCG de jouer son rôle, il faudrait que cette centrale d’achat s’accorde avec les structures du médicament sur ce qu’il faut commander en priorité de façon stratégique. Nous avons une liste de 5500 molécules dans le pays. Mais ce chiffre n’est pas essentiel (…), le pays ne devrait pas connaitre de rupture. Donc la sélection de ces produits est vraiment l’objectif de cet atelier. Cela, nous devons continuer le processus pour qu’il n’y ait plus jamais de péremption de médicaments importants dans les structures sanitaires. Donc, il faudrait qu’il y ait une très bonne corrélation entre les commandes te les consommations’’ a recommandé le conseiller principal du ministre de la Santé.

Pour le Professeur Fallaye Traoré, directeur national de la Pharmacie et du médicament, la politique pharmaceutique de la Guinée voudrait en premier lieu que les médicaments dans les structures sanitaires du pays soit disponibles en quantité suffisante, à un pourcentage qui ne soit pas inferieur à 80%.

‘’ La structure  la mieux placée pour rendre disponible les produits de santé dans les structures, c’est la PCG. C’est pourquoi les statuts ont changé et évolué pour que la PCG ait tous les moyens possibles dorénavant pour pouvoir approvisionner les structures de santé. Pour cet atelier de deux jours, il s’agira d’abord de savoir quel médicament il faudra apporter pour les structures de santé. Toutes ces structures n’ont pas les mêmes besoins, il est évident. C’est pour cette raison que l’atelier aura donc pour but non seulement de choisir les produits prioritaires qui seront rendus disponibles dans les structures de santé mais aussi les classer selon les besoins de chaque niveau de la pyramide sanitaire’’ a indiqué Professeur Fallaye Traoré.

Avec le soutien du président Alpha Condé, la pharmacie Centrale de Guinée est, selon Dr Moussa Konaté, résolument engagée à rendre disponibles les médicaments de qualité à des coûts abordables dans le pays.

Conscient du défi à relever, le directeur général de la PCG, s’engage pour sa part à utiliser les résultats de ce travail comme un bréviaire de la PCG et qui sera disponible à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

‘’ La liste qui sera validée à l'issue de cet atelier, disséminée, validée par le conseil de cabinet sera le bréviaire de la PCG. Elle sera quantifiée et la PCG s’engage à rendre cette liste disponible à tous les niveaux de la pyramide sanitaire’’ s’est engagé le DG de la PCG, avant de préciser également que les structures de santé publiques prennent en charge 80% des besoins de la population.

‘’ Nous vivons aujourd’hui, une disparité, un coût élevé des médicaments et un  marché parallèle est galopant dans notre pays. Parce que les 80% des besoins de la population ne sont pas pris en charge et nous, à la PCG c’est notre mission essentielle. La pharmacie centrale est bien outillée, sur le plan technique elle a l’expertise interne. Sur les grands moyens financiers elle a l’appui du chef de l’Etat. Nous souhaitons que cet indicateur soit un indicateur au vert pour le bonheur de nos populations’’ a souhaité le Directeur général de la PCG.  

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 16 juillet 2021 à 10:29

TAGS