Maison centrale : "inquiétude" sur le sort des détenus en grève de la faim…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Depuis le 5 juillet dernier, des dizaines d'opposants ont entamé une grève de la faim illimitée, à la maison centrale de Conakry.

S'estimant être "injustement et illégalement détenus", ces prisonniers réclament un procès, à défaut qu'ils soient libérés. Après dix jours de privation, ils sont affaiblis, a appris Africaguinee.com.

Lire aussi-Maison centrale : Des "détenus politiques" entament une grève de la faim

"Ils sont tous malades, affaiblis", a-t-on appris. Ils seraient une soixantaine de détenus en grève de la faim.

"Nous demandons de les mettre en liberté ou d'organiser rapidement leur procès avant les vacances judiciaires. Nous sommes très inquiets", confie un proche des détenus.

A suivre...

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 16 juillet 2021 à 19:55