Mamadou Sylla : « Ce que Kassory a dit à Cellou Dalein et moi… »

Guinée

CONAKRY- Les images qui ont circulé ont été virales. Des photos de Mamadou Sylla et de Cellou Dalein Diallo, à leurs côtés le Premier Ministre Kassory Fofana, ont suscité beaucoup de commentaires.

Cette rencontre un peu insolite aux yeux de certains, présage-t-elle un début de désescalade de la crise politique en Guinée ? Sur quoi a porté l’échange entre Mamadou Sylla, Cellou Dalein et Kassory Fofana ? Le leader du parti « Union Démocratique de Guinée », a livré certains secrets de cette rencontre inédite en cette période marquée par l’annonce des manifestations de rue par l’opposition.

« Le Premier est venu me saluer, il est parti trouver Elhadj Cellou. Après, il m’a dit chef de file de l’opposition, il faut venir. Je suis venu. Il a demandé en riant quelle est la différence entre chef de file de l’opposition parlementaire et chef de file de l’opposition extraparlementaire.  J’ai dit que moi, je suis les deux à la fois. Je lui ai expliqué que je suis au parlement, mais j’ai avec moi une dizaine de partis, pas des moindres de l’opposition extraparlementaire. J’ai cité Bah Oury, les deux Makalé, Faya, Bouya et 11 députés. Avec déjà 4 candidats à la présidentielle de 2020, je lui ai dit que c’est costaud. Il y avait d’autres ministres qui ont dit qu’avec tout ce monde c’est vraiment du béton. On a commencé à rire. Ensuite, il a dit il y a aussi la mouvance présidentielle ici. J’ai dit, toi, tu es de l’exécutif donc c’est le pays qui est là comme ça. Il a dit alors parlez entre vous. C’est comme ça il a provoqué un truc après il est parti », a révélé El hadj Mamadou Sylla qui a été interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

A la résidence privée de l’Ambassadeur de France à Conakry à l’occasion de la fête d’indépendance de la France, le leader de l’UDG et le Président de l’UFDG ont également tenté de « laver le linge sale ». Mamadou Sylla a interpellé Cellou Dalein Diallo sur la question du poste de Chef de file de l’opposition.

« Quand Cellou est venu me trouver assis, il m’a salué. Si ce n’est pas la politique, il n’y a rien entre nous. On est amis et on se connait il y a longtemps. Cellou m’a dit que je l’attaque, j’ai dit non c’est toi qui ne me reconnais pas. Il a répondu que ce n’est pas moi et qu’il attaque le pouvoir. J’ai dit quand tu étais chef de file, je faisais partie de ton cabinet pourquoi toi aussi tu ne fais pas autant pour me reconnaitre. Il dit qu’il ne reconnait pas l’Assemblée actuelle. J’avais même dit devant Kassory quelqu’un qui ne reconnait pas le président et l’Assemblée, s’il ne me reconnait pas, je n’ai pas de problème. On a parlé de tout et de rien, mais on n’a pas parlé de dialogue », a expliqué Mamadou Sylla interrogé par Africaguinee.com. 

 

Abdoul Malick Diallo 

Africaguinee.com

(00224) 669 91 93 06

 
Créé le Jeudi 15 juillet 2021 à 16:25