Bogola Haba et Yaya Diallo en garde à vue : l'ANAD proteste et menace...

Guinée
Keamou Bogola Haba
Keamou Bogola Haba

Arrêtés cet après-midi, dans la banlieue de Conakry, les opposants Keamou Bogola Haba et Thierno Yaya Diallo ont été conduits à la Direction centrale de la police judiciaire où ils vont passer la nuit en garde à vue.

« Pour l’heure, les motifs de leur arrestation ne sont pas connus », a affirmé Me Salif Béavogui. Les deux sont respectivement présidents des commissions communication et des relations extérieurs et de la diplomatie de l'Alliance pour l’alternance démocratique. Ils ont été arrêtés au domicile de Thierno Yaya Diallo quelques heures après la signature officielle de la charte de l’Anad présidée par Cellou Dalein Diallo.

Leur arrestation intervient dans un contexte où l’opposition a annoncé la reprise éventuelle des manifestations de rue pour exiger la libération des détenus politiques.

L'ANAD a dénoncé ce soir une arrestation extrajudiciaire et exigé la libération de leur collègue. "L’ANAD condamne avec la dernière énergie les arrestations extrajudiciaires orchestrées par le régime dictatorial de Alpha Condé et interpelle l’opinion nationale et la communauté internationale sur les graves violations des droits et des libertés fondamentaux en Guinée. Elle exige la libération immédiate et sans condition de tous les détenus politiques et invite les militants et sympathisants des partis membres de l’ANAD à rester mobilisés et à attendre les instructions des leaders", a protesté l'alliance pilotée par Cellou Dalein Diallo.

Il faut rappeler que plusieurs leaders politiques Cherif Bah, Etienne Soropogui, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah et Ousmane Gaoual Diallo ainsi qu’une centaine d’anonymes sont détenus à la Maison centrale de Conakry depuis plus de 8 mois.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 15 juillet 2021 à 0:14