Exclusif : le Gouvernement répond à Cellou Dalein Diallo…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée (G) Cellou Dalein Diallo (M) et Tibou Kamara (D)
Alpha Condé, président de la République de Guinée (G) Cellou Dalein Diallo (M) et Tibou Kamara (D)

CONAKRY-Cellou Dalein Diallo a accusé, samedi 10 juillet 21, le Gouvernement d'Alpha Condé de "tuer" et de "refuser la justice aux victimes". Dans un ton très acerbe, l'opposant a également annoncé la reprise des manifestations de rue.

Interpelé par votre quotidien en ligne sur ces "accusations" du leader de l'UFDG, le porte-parole du Gouvernement guinéen a appellé à garder le "sang-froid politique et faire confiance aux institutions". Tibou Kamara a précisé que le Gouvernement ne préjuge pas des responsabilités et se garde de désigner par avance des coupables.

"C'est pour mettre fin à l'impunité et à la suspicion chaque fois qu'il y a des victimes dans les émeutes, qu'elles soient politiques ou sociales, justement,  que des enquêtes sont systématiquement ouvertes et des poursuites sont engagées, aujourd'hui. Nous, nous ne préjugeons pas des responsabilités et nous nous  gardons bien de désigner, par avance, des coupables. C'est de la compétence et de l'autorité d'autres, dans un Etat de Droit de dire qui est victime, qui est bourreau, qui est innocent, qui est coupable", répond Tibou Kamara.

Lire aussi-Guinée : Une annonce majeure de Cellou Dalein Diallo…

Il ajoute que le Gouvernement partage le souci que la vérité soit connue et que toutes les victimes des  violences obtiennent justice. Il appelle à garder le sang-froid politique et à faire confiance aux institutions.

"Nous partageons tous le souci que la vérité à propos des violences que le pays a connues soit établie, que justice soit rendue aux victimes, toutes les victimes,  qu'elles soient civiles ou militaires, de toutes les obédiences politiques. Parce qu'il s'agit avant tout, de citoyens Guinéens. En même temps,  nous devons garder notre sang-froid politique et faire confiance,  à nos institutions. La manifestation de la  vérité,  la justice,  pour les victimes,  c'est de la responsabilité, du reste,  de l'Etat,  c'est notre préoccupation,  en tant que Gouvernement", a martelé le porte-parole du Gouvernement. 

"Il ne faut pas confondre les bourreaux et les victimes. Le gouvernement de Alpha, c'est les bourreaux, c'est eux qui tuent et qui refusent la justice aux victimes", a pointé ce week-end Cellou Dalein Diallo.

Le ministre d'Etat Tibou Kamara observe que le Chef de l'Etat a assuré plus d'une fois qu'aucun crime ne restera impuni.

"Monsieur le Président de la République,  professeur Alpha Condé,  vous l'avez tous entendu, plus d'une fois marteler qu'aucun crime ne restera impuni, qu'aucun acte contraire à l'Etat de Droit et incompatible avec la Démocratie ne pourra prospérer. L'Etat s'affirme plus,  la Loi, reste la référence", précise le porte-parole du Gouvernement.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 12 juillet 2021 à 11:44