Europe : plus de 2000 migrants ont perdu la vie en 6 mois, des guinéens parmi les victimes

Méditerranée
Image d'illustration
Image d'illustration

MADRID-Route migratoire la plus meurtrière, selon l'ONU, la méditerranée continue d'engloutir des âmes de migrants sub-sahariens notamment, voulant rejoindre les côtes européennes.

Selon Caminando Fronteras, une ONG qui suit et aide à secourir les personnes quittant l’Afrique pour l’Espagne, 2 087 personnes, dont 341 femmes et 96 enfants, sont mortes ou portées disparues, entre janvier et fin juin 2021, alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Espagne par la mer. Un record macabre en six mois.  

Le rapport publié cette semaine indique que les chiffres du premier semestre 2021 étaient les pires enregistrés au cours des 14 années.

Les victimes étaient des citoyens de 18 pays principalement d’Afrique de l’Ouest : Maroc, Algérie, Mauritanie, Sénégal, Guinée-Conakry, Guinée-Bissau, Gambie, Côte d’Ivoire, Cameroun, Nigeria, RDC, Burkina Faso, Comores, Syrie, Bangladesh, Pakistan, Yémen et Sri Lanka. 

A la quête d'un avenir meilleur, des milliers de jeunes africains tentent de rejoindre l'Europe via la méditerranée. Mais certains perdent la vie en cours de route sans jamais arriver à destination.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 09 juillet 2021 à 17:10