Le sang a coulé à Gaoual : Deux morts et plusieurs blessés…

Guinée
Des jeunes évacuant un blessé pendant les manifestations à Gaoual
Des jeunes évacuant un blessé pendant les manifestations à Gaoual

GAOUAL- Deux civils ont perdu la vie dans les violences qui ont secoué la ville de Gaoual, ce mardi 22 juin 2021. Mamadou Sidibe 32 ans agriculteur et Mamady Camara orpailleur, ont perdu la vie dans ces heurts. Des proches des victimes accusent les forces de l'ordre d'en être responsables.

"Ils sont décédés sur la route de Conakry en cours d'évacuation. Le premier Mamadou Sidibé natif de Gaoual est décédé à Kolaboui dans Boké, le second à la rentrée de Conakry vers Dubreka. Ce dernier s'appelle Mamady Camara, il est de Kankan. Ils étaient tous hier dans le mouvement. Mamady Camara a été blessé dans les manifestations on ne sait pas d'abord si c'est par balles, mais Sidibé, c'est pendant la fuite qu'il a chuté au niveau du grand pont de Gaoual, il s’en est sorti avec des blessures graves », précise un M. Fofana jeune leader de Gaoual.

La famille de Mamadou Sidibé accuse les forces de l'ordre de l'avoir fait tomber sous le pont. Banfa Sidibe, neveu de la victime est celui qui est allé le faire remonter de la rivière. Il témoigne :

« Nous sommes touchés au plus haut point par ce décès de Mamadou Sidibe âgé de 32 ans. Il est cultivateur de profession. Il laisse derrière lui une femme Kade Doumbouya en état de famille et une fillette de 2 ans Aicha Sidibe. C'est les agents qui l'ont fait tomber au pont. A 3heures du matin notre frère qui l'accompagnait à Conakry, nous a informé de son décès.

C'est moi qui suis allé le sortir de l'eau là où il est tombé. Quand les agents lui ont donné des coups de pieds en tombant, sous le pont il a été fracturé au niveau de ses pieds. Il a eu une blessure ouverte sur la tempe. Il respirait difficilement. Il était souffrant, il a fallu que j'appelle les gens afin qu'on m'aide. C'était vers 11heures, nous l'avons conduit à l'hôpital de Gaoual d'abord. A 15heures, son état était critique, on l'a embarqué pour Conakry avec un autre jeune », témoigne Banfa Sidibe.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 23 juin 2021 à 13:05