Electricité : la touche d'Alpha Condé qui va soulager Kankan, son fief …

Haute Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

KANKAN-Secouée l'année dernière par des manifestations intempestives, souvent réprimées dans le dans sang, la ville de Kankan va dire bientôt adieu à l'obscurité. Alpha Condé a mis les gros moyens pour soulager les populations de cette ville, l'une des plus peuplées de la Guinée coutumière de revendications sociales. Le Chef de l’Etat vient d'offrir 14 groupes électrogènes à la ville de Kankan, l'un de ses fiefs. L'annonce a été faite ce dimanche 13 juin 2021, par la ministre de l'Energie Bountourabi Yattara, en tournée dans la région.    

"Monsieur le président de la République a toujours souhaité l'électrification de la Guinée. Dans ce cadre, Kankan est parmi les priorités. C'est pour cette raison qu'il s'est lui-même employé  à donner 14 groupes à la ville de Kankan", a déclaré la ministre.

Elle a rappelé que quand le Chef de l'Etat est arrivé au Pouvoir (en 2010), Kankan ne disposait que 4 mégawatts, mais avec ces groupes, a-t-elle précisé, cette ville disposera désormais de 14 mégawatts d'électricité. La ministre de l'Energie annonce qu'un autre groupe d'une capacité de 20 mégawatts, sera aussi installé très prochainement.

"Kankan doit se sentir heureuse aujourd'hui, parce qu'elle dispose d'une capacité suffisante en matière d'électricité. Nous rentrons à Conakry avec de très bonnes idées pour l'électrification de la Haute Guinée et de la Guinée en général. Nous sommes là pour faire un constat général de l'état d'avancement des barrages de Fomi et de Kobédou. Nous sommes rassurées par ce que nous avons trouvé sur le terrain et ça nous donne des idées pour les prochaines étapes. Nous sommes sûres que nous y arriverons, conformément aux instructions de monsieur le Président de la République", a laissé entendre dame Bountourabi Yattara.

Le manque de courant dans la région de la Haute Guinée est une épine dans le pied du régime de Conakry. Face à cette crise aigüe, des jeunes de la région ont mis en place l'année dernière un collectif qu'ils ont appelé "mouvement citoyen pour l'électrification de la Haute Guinée". Ce mouvement a donné du fil à retordre  tout au long de l'année écoulée à Alpha Condé, avant d'être étouffé début 2021 par les autorités.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Lundi 14 juin 2021 à 0:05