Conakry : la triste histoire de Mamadou Alimou Diallo…

Guinée
Mamadou Alimou (M), sa soeur et son avocat maitre Thierno Souleymane Baldé
Mamadou Alimou (M), sa soeur et son avocat maitre Thierno Souleymane Baldé

CONAKRY-Il se passe des choses peu ordinaires en Guinée. L'histoire de ce jeune Mamadou Alimou Diallo en est un exemple palpable. Tenez, ce jeune avait été arrêté en novembre 2018 à Enco 5, dans la foulée de l'assassinat du  policier Bakary Camara. Il était mineur.

Conduit à la maison centrale, il est resté en détention préventive pendant 3 ans et 5 mois sans procès. Il a perdu sa mère, morte au village, pendant sa détention. Celle-ci est décédée de chagrin, d'après l'avocat de Alimou.

"Il avait 14 ans au moment de son arrestation. Il est orphelin de père et mère aujourd'hui. Lorsqu'on l'a arrêté, ils ont dit qu'il avait une paire de ciseau et un boitier contenant de la bière Guilux. Il a été renvoyé devant le tribunal pour enfant pour attroupement non autorisé alors qu'il était seul lorsqu'il a été arrêté", explique maitre Thierno Souleymane Baldé.

Fait inédit : Son dossier s'est égaré. Du coup, il a été oublié en prison. "Il a fallu qu'on m'interpelle sur son cas à la maison centrale pour me permettre de faire les démarches d'abord pour retrouver le dossier et ensuite organiser son procès. Sa mère est morte pendant sa détention à cause du chagrin pour son enfant. Dommage!", regrette l'avocat.

Mamadou Alimou Diallo a regagné sa famille ce vendredi 11 juin 21 dans l'après-midi (voir photo). Il a bénéficié d'une liberté provisoire et confié à sa soeur. Son dossier sera tranché le 25 juin prochain.

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Samedi 12 juin 2021 à 17:08