Mines : La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) lance sa nouvelle identité visuelle…

Guinée

CONAKRY-Fleuron de l'industrie minière guinéenne, la CBG (Compagnie des Bauxites de Guinée), a lancé ce vendredi 11 juin 2021, sa nouvelle identité visuelle. La cérémonie de lancement a connu la présence des dirigeants de la compagnie, de certains acteurs du monde minier guinéen, de plusieurs diplomates, mais aussi d'un représentant de l'Etat guinéen.  

Cette nouvelle identité visuelle est le résultat d'une revue stratégique opérée en interne par la Compagnie. Avec cette nouvelle identité, la CBG met en avant ses valeurs, sa mission, sa vision…bref sa raison d'être. Le développement et l'adoption de cette nouvelle charte graphique permet de préserver et de promouvoir l'image et l'identité visuelle de la Compagnie des Bauxites de Guinée. Derrière ce projet se trouve une vision : Celle de réaffirmer et protéger la position de la compagnie en tant que leader mondial tout en mettant en avant son leitmotiv qui est celui de faire plus que de la bauxite.

Présente en Guinée depuis 1963, la CBG a considérablement contribué au développement socioéconomique du pays. Les chiffres sont évocateurs. Leader mondial dans l'industrie de la bauxite métallurgique, la CBG a contribué à plus de 5.2 milliards de dollars américains aux revenus de l'Etat guinéen. Elle a attribué 114 millions de dollars US de marchés à des entreprises guinéennes.

Prenant la parole à cette cérémonie de lancement, le Directeur Général de la CBG a souligné : "Deux paradigmes fondent le regard que je porte sur la CBG. Premièrement, c'est l'exceptionnelle qualité et la richesse de notre capital humain, de nos employés, qui font certainement parties des meilleures dans l'industrie de la bauxite en Guinée. Je parle de l'excellence opérationnelle non seulement sur la ligne de la production, mais aussi dans la mise en œuvre de notre responsabilité sociétale d'entreprise. C'est un honneur et un privilège de leur servir de leader.

Deuxièmement, j'ai été stupéfait par le contraste qui existait entre ce qui était en réalité la CBG et la perception que le monde extérieur pouvait avoir de cette belle compagnie (…). Quand la CBG a commencé ses opérations dans les localités de Kamsar et de Sangarédi, elles n'étaient que très faiblement peuplées. De nos jours, elles sont devenues de véritables pôles d'attractions qui comptent plus d'un demi-million d'habitants. Sans exagérer, nous pouvons dire que c'est grâce à nous. Kamsar et Sangarédi font partie des villes les plus modernes de la Guinée grâce à notre présence.

Depuis 1973, nous avons payé plus 5.2 milliards de dollars de contribution directe aux revenus de l'Etat guinéen. Aussi, depuis plusieurs décennies, nous avons investi dans les infrastructures et les services sociaux de base plus de 60 millions de dollars américains. Aujourd'hui, notre contribution communautaire s'élève à plus de 2.5 millions de dollars par an", a déclaré M. Souleymane TRAORÉ, le Directeur Général de la Compagnie des Bauxites de Guinée.  

Avec 2 400 employés directs, 700 entreprises de sous-traitance, des contributions et des investissements aussi colossaux, la CBG est fière de se considérer comme la « plus guinéenne des entreprises en Guinée ». Ses actions sont détenues par l'Etat guinéen à hauteur de 49% et Halco Mining (51%).

D'où est venue l'idée de se doter d'une nouvelle identité visuelle ?

Force est de constater que le secteur minier, en particulier le secteur de la bauxite a connu en Guinée des évolutions importantes, rappelle M. TRAORÉ qui souligne qu'après plus de cinq ans à la tête de cette compagnie, il a réalisé que la CBG fait bien plus que de la bauxite.

"En interne nous avons initié une revue stratégique dont l'alignement de l'identité de notre compagnie. A savoir : notre mission, notre vision, nos valeurs, notre raison d'être avec notre stratégie de communication. Le résultat de cette revue stratégique a consisté au développement et l'adoption d'une nouvelle charte graphique qui permet de préserver et de promouvoir l'image et l'identité visuelle de la CBG. A travers ce projet, nous entendons réaffirmer et protéger notre position de leader mondial tout en mettant en avant notre leitmotiv qui est celui de faire plus que de la bauxite", a précisé le Directeur Général de la CBG.

Au cours de cette cérémonie de Lancement, le représentant du ministère des mines et de la Géologie a salué l'excellence des relations existant entre la CBG et l’État guinéen. M. Abdoul Wahab Diakhaby, Directeur général adjoint du bureau de stratégie et de développement du ministère des mines et de la géologie, a indiqué que pour l'Etat guinéen, la CBG est une fierté, un modèle.

"De 1963 à nos jours, une longue feuille de route a été parcourue… oui la CBG fait plus que de la bauxite. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Elle occupe une large part dans le produit intérieur brut de notre pays. Après la fonction publique, c'est l'un des plus grands employeurs (2 400 employés, 15 000 ayant droits). En termes de contenu local qui a été vulgarisé ces dernières années, mais en réalité avec la CBG, nous reconnaissons qu'il y avait eu des rudiments de développement du contenu local et des valeurs ajoutées (700 entreprises de sous-traitance). Pour nous, la CBG est une fierté. Les superlatifs ne manquent pas quand on veut parler de la CBG au ministère des Mines. C'est un modèle réussi de coopération Nord-Sud, c'est un incubateur du secteur minier et géologique. C'est aussi une société phare pour nous. Toutes les politiques définies au ministère des mines et de la géologie, sont expérimentées à la CBG", a confié M. Diakhabi.

cbg_2.jpg

Selon lui, l’État attend encore beaucoup plus de la CBG. "Nous attendons encore que vous fassiez plus que la bauxite dans le cadre de la transformation locale des ressources minières. Nous souhaitons et osons croire que très prochainement, on partira de la bauxite à l'alumine. Nous comptons sur la CBG pour qu'elle soit le porte-flambeau ", a-t-il souhaité, tout en réitérant que la Guinée est fière d’abriter une société comme la CBG.

Ce souhait est tombé juste, puisque la CBG, dans son plan de développement stratégique, il est envisagé de se pencher sur la raffinerie.

"Nous avons mandat du Conseil d'Administration de commencer les études. Nous avons entamé les études de faisabilité qui ont été présentées lors du dernier Conseil d'Administration. Nous avons mandat de continuer, ce qui se fait actuellement", a annoncé M. Souleymane TRAORÉ, le Directeur Général de la CBG.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 11 juin 2021 à 21:16

TAGS