Labé : l'AJCDF organise une journée d’échange et de sensibilisation sur la politique de développement du Pr Alpha Condé

Moyenne Guinée

LABE- Fidèle à ses idéaux, l'Association des Jeunes Citoyens pour le Développement du Foutah (AJCDF), née en Mars 2020, s'implique dans le développement, la paix, l’unité, la cohésion sociale, la promotion de l’emploi jeunes et la lutte contre la manipulation politique des jeunes.

Cette jeune association est présente dans les 5 préfectures de la région de Labé et à Pita dans Mamou. Elle a organisé ce dimanche 30 mai 21, une journée d’échange et de sensibilisation de la jeunesse sur la politique de développement du Pr Alpha Condé. La rencontre a permis aussi d'aborder la problématique de l'employabilité des jeunes. La ministre de la jeunesse et de l'emploi a pris part à cette journée. Aux côtés de Madame Assiatou Baldé, il y avait aussi le préfet de Labé Elhadj Safioulaye Diallo.

Durant la rencontre, la ministre et les autorités administratives locales ont partagé leurs expériences avec les organisateurs et surtout invité la jeunesse à s'inscrire dans la dynamique de la culture de la paix, de l'unité et du développement. L’occasion a aussi été mise à profit par les organisateurs pour formuler des doléances auprès des autorités pour le développement de la région du Foutah.

Le complexe Alpha Yaya a servi de cadre à la tenue de cette rencontre, au cours de laquelle, l'AJCDF a procédé à la remise des attestations de formation en communication institutionnelle, à une dizaine de jeunes. Dans son allocution de circonstance, le Coordinateur Général de l’association des jeunes citoyens pour le développement du Foutah, est revenu amplement sur les objectifs et la vision de sa structure. Il a aussi remercié le président de la République pour l’effort fourni dans le cadre du développement des collectivités du foutah.

«  Au nom de la jeunesse de la région de Labé, nous remercions le président de la République pour l’effort fourni dans le cadre du développement de nos collectivités à travers l’ANAFIC. En dépit de ces efforts, la région de Labé est confrontée à d'énormes défis comme la dégradation du réseau routier qui reste une préoccupation majeure de cette laborieuse population. C’est la seule région qui n’a pas un mètre de bitume qui relie ses 5 préfectures qui composent la province. Aujourd’hui il y a une amélioration dans la fourniture du courant mais à Labé, les populations continuent à attendre le courant à leur domicile. Nous n’oublions pas l’élargissement du réseau des eaux de Guinée dans les préfectures de Tougué, Lelouma, Koubia et Mali même si les populations continuent à souffrir pour  la quête de cette denrée vitale.

Notre association est composée de jeunes diplômés sans emplois et des jeunes cadres à la recherche d’une promotion. Nous sommes installés dans les 5 préfectures de Labé et dans la préfecture de Pita  dans Mamou. Dans les prochains jours, nous comptons étendre nos activités dans l’ensemble des collectivités de la région. L’association des jeunes citoyens pour le développement du Foutah se fixe comme objectif :

  • promouvoir le développement, la paix, l’unité et la cohésion sociale,
  • lutter contre la manipulation politique de la jeunesse et
  • la promotion de l’emploi jeune si cher au président de la République.

Cette rencontre est une occasion d’échanger et de sensibiliser  la jeunesse du Foutah autour de la politique du développement du gouvernement guinéen, mais aussi et surtout l’employabilité de la jeunesse de la région de Labé. Pour atteindre ces objectifs, la jeunesse de Labé consciente aujourd’hui de la manipulation dont elle a été victime a décidé de se prendre en charge et de soutenir les actions du président Alpha Condé »,  a déclaré Thierno Amadou Bah communément appelé BTA.

Elhadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé présent à cette cérémonie a passé un message particulier aux jeunes. Il leur demande de ne pas croiser les bras.  

« Vous les jeunes, qu’on le veuille ou pas,  l’avenir vous appartient. C’est à vous de faire le bon choix. Donc il faut vous lever, il y a beaucoup de vieux qui sont là dans les fonctions, ils refusent de quitter leurs postes ou ils cherchent à se faire remplacer par leurs enfants mais ça ne marchera pas. Dénoncez tout cela, vous avez l’occasion de le faire pour que vous ayez les postes et les places accompagnés de revenus qui sont les vôtres… Je vous encourage », a lancé Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé.

Le foutah ne déteste pas le Pr Alpha Condé…

Pour sa part, le Coordinateur Général de l’AJCDF a rassuré Mme la ministre de la jeunesse que  le Foutah ne déteste pas le professeur Alpha Condé et n’est pas en position de le faire.

« Mme la ministre, le foutah ne déteste pas le président et ne le détestera pas (…). Nous sommes convaincus aussi que le président Alpha Condé ne déteste le Foutah. Il a le foutah dans son cœur, d’ailleurs c’est notre beau-fils. L’incompréhension est née d’un déficit de communication  entre les émissaires du président et le Foutah. Ces émissaires pour des raisons inavouées ont le complexe d’expliquer aux populations du foutah l’ambition et la politique du développement du président, mais aussi ils ont le même complexe d’expliquer les préoccupations du Foutah au président. C’est le moment et le lieu de féliciter et d’encourager les membres de l’AJCDF qui se sont engagés sans contrainte et sans hypocrisie à accompagner le Pr Alpha CONDE  dans sa gouvernance. J’exhorte les jeunes à la persévérance et à la constance. Seule la constance nous permet d’atteindre nos objectifs », a martelé Thierno Amadou Bah.

L'espoir est permis…

Dans son discours, la ministre de la jeunesse et de  l’emploi, -invitée de marque à la cérémonie de remise des attestations de formation  à certains jeunes formés par l’AJCDF-, a encouragé la couche juvénile à plus de courage et de détermination.

« Je pense que l’espoir est permis. Donc, il faut qu’on se ressaisisse, il faut que les jeunes que vous êtes se ressaisissent et que vous partiez à l’essentiel. En tant que ministre, je ne viens pas vous faire des offres politiques, les élections sont terminées, elles sont derrière nous. Je vous fais plutôt des offres économiques parce que le développement, c’est de l’économie. Et le développement dont il s’agit, la vision du président de la République, la vision de faire de la Guinée à l’horizon 2040, un pays émergent ne peut pas se faire sans vous les jeunes. Dans cette vision tout est décliné en programme, pour ceux qui savent lire, demandez la documentation on va vous la donner.

Comme je vous le dis, toutes les politiques sont déclinées en programme et les programmes en des plans d’action qui sont budgétisés. Il y a eu des acquis dans la gouvernance d’Alpha Condé de 2010 à nos jours. En ce qui concerne les jeunes, les deux mandats précédents ont été dédiés aux jeunes et aux femmes. Ce premier mandat de la 4eme Républiques c’est encore aux jeunes et aux femmes. Je pense que l’opportunité il faut la saisir. Grace à vous les jeunes nous allons vous accompagner.

Le Président entend créer 100.000 emplois

Le professeur Alpha Condé entend créer cent mille entreprises jeunes. Donc inscrivez-vous dans cette dynamique. Jeunes du foutah inscrivez-vous dans cette dynamique, le président est panafricaniste. Un panafricaniste ne peut être ethnocentriste. Je vous remercie et vous encourage : soyez patients et cultivez la paix, refusez l’instrumentalisation. La problématique de la promotion et de l’employabilité des jeunes reste la priorité des priorités du gouvernement. Tous les guichets financent cette problématique, ici je parle des bailleurs. Cette problématique avec l’environnement, c’est la plus vendable  dans le monde et particulièrement en Afrique. Le président s’est battu pour trouver des financements dans ce sens » a indiqué la ministre Assiatou Baldé.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 31 mai 2021 à 10:09

TAGS