Mali : Emmanuel Macron envisage le retrait des troupes françaises…

Mali
Emmanuel Macron et des soldats français déployés au Mali
Emmanuel Macron et des soldats français déployés au Mali

Acteur clef de la lutte contre le terrorisme au Mali, empêtré dans une crise multiforme depuis 2012, la France envisage de retirer ses troupes, estimées à 5 100 hommes réunis au sein de la force Barkhane. Emmanuel Macron a affirmé que la France retirerait ses troupes si le Mali allait dans le sens d'un islamisme radical.

En moins d'un an, le Mali a connu deux coups d'Etat, le premier intervenu en aout 2020 contre Ibrahim Boubacar Keita,  le second en fin mai perpétré contre les autorités civiles de la transition, mises en place suite à la chute d'IBK.

La junte menée au Pouvoir par le colonel Assimi Goita a poussé le président de Transition Bah Ndaw et son premier ministre à la démission, suite à la nomination d'un Gouvernement dans lequel l'armée s'est sentie lésée. Ce vendredi 28 mai, la Cour Constitutionnelle, a déclaré Assimi Goita, président de la Transition.

Ce énième coup de force a été vigoureusement condamné par la France et l'Union Européenne. "La France ne restera pas aux côtés d'un pays où il n'y a plus de légitimité démocratique ni de transition", a averti le président français dans un entretien dans la presse française.

"L'islamisme radical au Mali avec nos soldats sur place ? Jamais de la vie ! Il y a aujourd'hui cette tentation au Mali. Mais si cela va dans ce sens, je me retirerai", a mis en garde le président français. Emmanuel Macron affirme que la France n'a pas "vocation à rester éternellement" au Mali.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 30 mai 2021 à 11:53