Mali : les dessous de l'éviction de Bah Ndaw par Assimi Goita...

Mali
Assimi Goita tombeur d'IBK et Bah N'Daw ex président déchu de la Transition malienne
Assimi Goita tombeur d'IBK et Bah N'Daw ex président déchu de la Transition malienne

BAMAKO-Après le retrait forcé du président de la transition Bah Ndaw poussé à la démission avec son premier ministre, 48h après leur arrestation, l'armée qui a repris les rênes du pouvoir a justifié son action ce mercredi 26 mai 21, dans la soirée.

Lors d'un point de presse, le conseiller spécial de Assimi Goita, Baba Cissé un commandant de l'armée, a exposé un certain nombre de griefs. Il a indiqué qu'il y avait un différend profond qui plombait le fonctionnement de la transition. Mieux, les troupes étaient au bord de l'implosion.

"Le Président de la transition a démissionné de toutes les charges avec toutes les conséquences de droit…Ces démissions font suite à une série d'évènements qui empêchaient le fonctionnement normal de la transition. Il y avait des différends profonds tant sur la forme que sur le fond en ce qui concerne le fonctionnement de la transition. C'est pour cela, finalement M. Bah Ndao a présenté sa lettre de démission en présence du médiateur de la CEDEAO, Good Luck Jonhatan…Les éléments de preuve du blocage de la transition ont dû être assez suffisants", justifie M. Cissé.

Limogeages abusifs

Les différends touchaient tout le fonctionnement du pays : défense, sécurité, gouvernance…Bref la gestion du pays, a-t-il précisé. "Du point de vue de la défense et de la sécurité, les différends allaient conduire à l'effritement des forces de défense et de sécurité pour la simple raison qu'il y avait eu des limogeages et des  changements abusifs de nature à jouer sur l'équilibre des forces", a-t-il révélé précisant que cela allait avoir comme conséquence la démoralisation des troupes et une rupture dans la chaine de commandement et dans l'approvisionnement de la logistique pour les opérations sur le terrain.

Baba Cissé précise que la libération de Bah Ndaw, Moctar Ouane ainsi que de tous qui sont arrêtés se fera de façon graduelle pour des raisons de sécurité.

Créé le Jeudi 27 mai 2021 à 10:28