Mali: la communauté internationale hausse le ton...

Mali
Assimi Goita tombeur d'IBK
Assimi Goita tombeur d'IBK

BAMAKO-Le Mali réplonge dans la crise et se dirige droit vers la case départ, neuf mois après la chute d'Ibrahim Boubacar Keita, renversé en aout 2020 par une junte dirigée par le colonel Assimi Goita.

Le Président de la Transition Bah N'Daw, le Premier ministre Moctar Ouane et le ministre de la Défense ont été arrêtés lundi en début de soirée par des militaires armés, et conduits manu militari au camp de Kati, situé à la 15 kilomètres de la capitale Bamako.

Ces arrestations sont intervenues dans la foulée de l'annonce de la composition du Gouvernement. S'agit-il d'un nouveau coup de force ? La communauté internationale s'inquiète et évoque une "tentative", mais les faits parlent d'eux-mêmes.

Dans un Communiqué conjoint sur la situation au Mali, le Comité local de suivi de la transition, composé de la CEDEAO, de l'Union Africaine et de la MINUSMA, avec des membres de la communauté internationale, y compris la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne, a exprimé sa profonde préoccupation face aux derniers développements marqués par l'arrestation du Président de la transition, du Premier ministre et de certains de leurs collaborateurs.

Ils condamnent fermement la "tentative de coup de force" survenue à la suite de la publication du décret portant nomination des membres du gouvernement par le Président de la transition sur proposition du Premier ministre.

Ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de ces autorités et soulignent que les éléments militaires qui les détiennent seront tenus personnellement responsables de leur sécurité.

Ils réaffirment leur ferme soutien aux autorités de la transition et demandent que la transition reprenne son cours pour se conclure dans les délais prévus. La communauté internationale rejette par avance tout acte imposé par la contrainte, y compris des démissions forcées.

Alors que la situation demeure encore confuse, une délégation de la CEDEAO est attendue ce mardi 25 mai 2021 à Bamako.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 25 mai 2021 à 1:10