Coup d'Etat au Mali : Macron prêt à "sévir" contre Assimi Goita et cie…

Mali
Emmanuel Macron visite les troupes françaises dans la région de Gao au Mali, image d'archive
Emmanuel Macron visite les troupes françaises dans la région de Gao au Mali, image d'archive

CONAKRY-Le Président français n'a pas apprécié le nouveau coup d'Etat perpétré au Mali contre les autorités civiles de Transition.

Emmanuel Macron n'a pas employé un langage diplomatique pour qualifier les faits : c'est un coup d'Etat inacceptable conduit par des militaires putschistes. Il dit être prêt à prendre des sanctions ciblées contre les protagonistes.

"Au Mali, ce qui a été conduit par les militaires putschistes est un coup d’État. C’est inacceptable. Nous sommes prêts à prendre des sanctions ciblées sur les protagonistes", a réagi ce mardi 25 mai 2021 Emmanuel Macron.

Engagée aux côtés des FAMA (forces armées maliennes) dans le cadre de l'opération Serval, la France est un acteur clef de la lutte contre le terrorisme au Mali, englué dans une crise multidimensionnelle.   

Le colonel Assimi  Goita, qui avait renversé en août dernier Ibrahim Boubacar Keita "IBK" a annoncé ce mardi 25 mai 2021, avoir mis fin aux prérogatives du président de la transition Bah Ndaw et le premier ministre Moctar Ouane, arrêtés lundi dans la foulée de la composition du nouveau Gouvernement.

Alors que la communauté internationale a unanimement condamné cet énième coup de force, les militaires qui reprennent désormais le Pouvoir promettent de respecter l'agenda de la transition en organisant des élections courant 2022.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 25 mai 2021 à 19:17