N'Zérékoré : Des citoyens en détresse dans la localité de Zogota…

Guinée forestière
De nombreuses habitations dévastées à N'Zérékoré
De nombreuses habitations dévastées à N'Zérékoré

NZEREKORE-De nombreux citoyens sont en détresse dans le district de Zogota,  situé dans la sous-préfecture de Koulé, préfecture de Nzérékoré. Frappée par une violente tornade, cette  localité a enregistré plusieurs dégâts matériels et même des blessés. Certains habitants sont à la belles étoile.

Plus de quarante bâtiments ont été dévastés par cette intempérie, qui selon certains citoyens interrogés par Africaguinee.com,  n'a pas de précédent similaire dans leur localité. Un jeune homme a même été foudroyé, et une femme enceinte blessée.

 « La tornade a causé d’énormes dégâts. Il y a de ces bâtiments qui ont été décoiffés comme vous pouvez le constater, il y’a d’autres qui ont eu des fissures. Le vent que nous avons enregistré ici, je vous avoue que depuis que je suis né, je n’ai jamais vu ça ici à Zogota (…) Le nombre de bâtiments décoiffés, peut atteindre 50 », nous a confié Emmanuel Dopavogui citoyen du village sinistre.

Philomène Kolié, enceinte a failli perdre la vie dans sa fuite. "Quand les tôles ont commencé à s’envoler en l’air, nous nous sommes mis à courir sous la pluie. C’est dans ces circonstances que j’ai failli tomber et il y a un arbre qui est tombé sur mon pied. Après tout, on m’a envoyé au centre de santé pour des soins", témoigne-t-elle.

Touché par les effets de la foudre, Kokoly Délamou a miraculeusement survécu. Il revient sur ce qu’il a subi.

’Je venais du marigot quand le ciel a commencé à gronder. Arrivé au village, j’ai dit à mon jeune frère de faire rentrer les bagages dans la maison. Je suis rentré dans la maison, je me suis enfermé dedans, du coup, une tôle s’est envolée. J’ai eu peur, je suis sorti en courant. J’ai trouvé que ma sœur a pris les enfants, ils sont allés dans une autre maison. Je me suis arrêté auprès d'un bâtiment qui a été décoiffé. J’ai fui pour m'abriter dans une autre maison. Je suis rentré, ils ont fermé la porte. Je leur ai dit que dans des circonstances pareilles, on ne devait pas fermer la porte. Donc, je leur ai demandé de rouvrir, je me suis arrêté à la véranda. C’est là directement, il y a eu l’éclaire qui m’a ramassé et m’a propulsé de loin, je suis  tombé. J’ai été directement paralysé sur le coup’’, relate-t-il.

Cette catastrophe n’a heureusement pas fait de perte en vie humaine, les dégâts matériels sont cependant énormes. Les citoyens lancent un SOS au Gouvernement guinéen et aux personnes de bonne volonté en vue de leur venir en aide.  

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél :  (00224) 628 80 17 43

Créé le Lundi 24 mai 2021 à 0:18