Dakar : Des unités industrielles appartenant à un guinéen ravagées par un incendie

Sénégal
Des sapeurs pompiers se battant contre les flammes
Des sapeurs pompiers se battant contre les flammes

DAKAR-Trois unités industrielles ont été ravagées par un grave incendie survenu ce dimanche 23 mai 21, dans la banlieue de Dakar, la capitale Sénégalaise.

L'incendie  a touché une partie de la zone Franche industrielle de Mbao dans la haute banlieue de Dakar. Parmi les 3 unités consumées, deux appartiennent à un guinéen. Il s'agit d'une usine de plastique productrice de chaussures et une autre qui fabrique des bouillons et de pattes de tomate. Pour le moment,  l'origine du sinistre reste à déterminer.

C'est dans la matinée du dimanche 23 Mai 2021 que les flammes se sont déclarées à l'usine de tomate de marque Podor, Valor et Bouno appelé aussi Takamoul food. A côté d'elle, l'usine de fabrication de chaussures plastiques a aussi pris feu. Une autre usine spécialisée dans la fabrique de produits de beauté a aussi été  légèrement touchée.  

"C'est triste comme nouvelle !  A 10 heures, nous avons aperçu de loin l'épaisse fumée noire. Dimanche étant un jour de repos, il y avait personne dans les installations. Plus on approchait, on se rendait compte que c'est notre unité qui est en feu. De 10h à 17h; les sapeurs-pompiers étaient en train de résister contre les flammes. Ça n'a pas été facile. Vous avez dans les industries, il y a des produits chimiques qui attisent les feux, ce qui fait que la maitrise de l'incendie n'a pas été facile. Heureusement, il n'y a pas eu de pertes en vie humaine, mais rien n'est sorti. Les usines de tomate et de chaussures ont été complètement consumées. Heureusement, le feu n'a pas touché les zones de proximité où des gaz sont gardés… C'est une zone industrielle où il n'y a que des usines", a expliqué un employé de l'industrie qui habite tout près.  

Au-delà des pertes subies, c'est plusieurs centaines d'employés qui se retrouvent au chômage. La gendarmerie s'est rendue sur les lieux pour faire un constat. Des enquêtes sont ouvertes afin de connaître la cause de l'incendie.

 

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 24 mai 2021 à 11:01