La police confirme la présence de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño sous une fausse identité

Afrique

La police a informé le magistrat de l'Audience Nationale que Brahim Ghali quittera l’unité de soins intensifs, vendredi prochain, pour un transfert dans une chambre du même hôpital San Pedro de Logroño.

Il ne sera pas en capacité d'être auditionné aujourd’hui car il ne devrait recouvrir ses capacités cognitives qu'après une période de rééducation de quelques jours. Il est actuellement placé sous respirateur artificiel.

Le Commissariat Général de l'Information a informé le magistrat instructeur que ses agents se sont déplacés à l'hôpital pour y identifier le chef du polisario, Brahim Ghali. 

Selon des sources approchées par la Razón, les médecins ont transmis à la police la fiche d'admission de l'intéressé ainsi que le tout dernier rapport médical le concernant, daté de ce jour.

La police a pu confirmer que Brahim Ghali a été admis dans cet hôpital sans fournir de document d'identité et qu'il était accompagné d'un médecin algérien porteur d'un écrit rédigé en français où figurait l'identité algérienne, prétendument fausse, de Ghali.

La police compte remettre, dès demain au juge, un rapport complet sur l'état de santé de Brahim Ghali, un rapport qui permettra au magistrat de décider du report ou non de l'audition de Ghali jusqu'à son rétablissement.

 Brahim Ghali, faut-il le rappeler, était convoqué par le juge, le vendredi 7 mai 2021.

 

Sourece: la Razon

Créé le Mercredi 05 mai 2021 à 16:18

TAGS