3ème mandat d'Alpha Condé : Mouctar Diallo-Téliano, le duo des perdants?

Guinée
Mouctar Diallo et Jean Marc-Teliano
Mouctar Diallo et Jean Marc-Teliano

CONAKRY- Ça y est ! Avec la nomination de Dr Zalikatou Diallo le 29 avril 2021, au poste de ministre de l'unité nationale et de la citoyenneté, le président Alpha Condé a enfin fini de composer son Gouvernement. Cette équipe est composée de 36 ministres dont l'écrasante majorité est issue du RPG arc-en-ciel et de ses alliés.

A y voir de près, l'on constate que la plus part de ceux qui ont été nommés nouvellement ou reconduits, se sont véritablement investis dans la lutte pour le troisième mandat. "Un Gouvernement de récompense", comme dirait l'autre, bien que certains n'aient bénéficié de rien du tout.  

Aujourd'hui, il faut noter que certaines figures qui ont "mouillé le maillot" manquent à l'appel. C'est le cas de Mouctar Diallo et de Jean Marc Teliano, tous membres de la CODEC (Coalition démocratique pour le changement dans la continuité), une alliance qui avait soutenu le président Alpha Condé lors de la présidentielle d'octobre 2020.

En effet, le premier cité avait pourtant hérité du portefeuille de la jeunesse et de l'emploi dans la sillage de la composition partielle du Gouvernement, intervenue en janvier 2021. Mais pour des raisons qui lui sont propres, le leader de NFD a rejeté ce département, le jugeant petit voire même peu juteux, par rapport au sacrifice qu'il aurait consenti dans la périlleuse lutte pour le troisième mandat. C'est ainsi, le 27 janvier, le Chef de l'Etat a fini par limoger M. Diallo qu'il a fait remplacer par madame Assiatou Baldé.

Tout comme Mouctar Diallo, Jean Marc Téliano a aussi battu campagne pour le troisième mandat d'Alpha Condé. A la différence de son ex allié du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD), le leader du RDIG « Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée », bien qu'il ait fourni de l'effort dans la quête du 3è mandat, n'a pratiquement jamais été cité parmi les prétendants à un poste ministériel.

Lire aussi-Alliance électorale : Aboubacar Sylla, Jean Marc Telliano et Mouctar Diallo scellent leur union…

Avec Aboubacar Sylla, Diallo et Teliano, après leur divorce avec Cellou Dalein Diallo au sein de l'opposition républicaine, avaient fini par rejoindre Alpha Condé, à la surprise générale.  Mais avant, ils avaient mis en place, à la veille des communales de 2018, une coalition mort-née, dénommée FAD (Front pour l’Alternance Démocratique) qui n'avait pas pu s'affirmer dans l'échiquier politique.

De ce trio de dissidents, seul Aboubacar Sylla, actuel ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, semble continuer de tirer son épingle du jeu.  Mouctar Diallo et Jean Marc Teliano, se cherchent encore. Vu l'effort et le sacrifice qu'ils ont consenti dans la campagne pour la nouvelle constitution et pour le troisième mandat, c'est à se demander s'ils  ne constituent pas le duo des perdants ?  

Focus fricaguinee.com

Créé le Lundi 03 mai 2021 à 12:02