Crime à Labé : Un maçon tué par son beau-frère…

Labé,
La victime
La victime

Labé- Dans la soirée du jeudi 29 avril 2021 un jeune maçon âgé d’une trentaine d'années a été mortellement poignardé par son beau-frère dans la commune urbaine de Labé.

Le drame a eu lieu au secteur Gadha Pounthioun. L’auteur de crime a subi une dépression mentale depuis dimanche dernier, a-t-on appris. Un de ses cousins, victime des premières agressions, est revenu sur les circonstances du meurtre.

« Hier lorsque je suis revenu de l’université, j’ai trouvé l’enfant à la maison. Il a détruit toutes les portes de la maison… il m’a agressé, mais par la grâce de Dieu j’ai eu la chance de grimper la cour, j'ai fui. Une fois au marché, j’ai appelé mon père pour lui dire de ne pas aller à la maison parce que l’état de l’enfant est critique, il était devenu très agressif.

On a appelé notre beau-frère, nous sommes partis avec des gendarmes à la maison. Lorsque nous sommes arrivés, mon frère a été le premier à pénétrer l'intérieur du bâtiment. Une fois à l'intérieur, l’enfant a pris un couteau pour le poignarder au niveau du cou. 

Mon beau-frère a réussi à résister. Il lui a donné un coup de couteau au niveau du cœur. Il n’est pas mort sur le champ, nous l’avons transporté à l’hôpital où il a rendu l’âme. Grâce à Dieu, nous avons pu le maîtriser, les gendarmes nous ont bien aidé sinon les dégâts ne se limiteraient pas à ce niveau », a expliqué Cheick Abdoul Salam Baldé.

La victime Ibrahima Sory Barry rejoindra sa dernière demeure ce vendredi 30 avril 2021 après la prière de 14 heures. Il laisse derrière lui une veuve et des enfants.

 

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 30 avril 2021 à 14:48