Labé : un adulte mis aux arrêts pour des attouchements sexuels sur 5 filles âgées de moins de 7 ans

Labé
Image d'illustration
Image d'illustration

LABE- Le phénomène de viol se multiplie en Guinée, notamment dans les villes de l’intérieur du pays. Dans la cité de Karamoko Alpha, c’est un homme âgé d’une trentaine d’années qui a été mis aux arrêts pour un cas de viol sur plusieurs mineures.

Alkhaly Camara est accusé d’avoir fait des attouchements sexuels sur 5 filles âgées de moins de 7 ans. L’accusé est bien connu dans la famille de l’une de ses présumées victimes.

Depuis un bon moment, cet homme abusait des petites filles selon leurs parents. L’affaire a éclaté après que l’une des victimes a commencé à se plaindre de douleurs dans ses parties intimes, tout en relatant les faits à ses parents.

Alkhaly Camara abuserait des filles en échange de quelques bonbons et de billets de banque.

 « Cet homme on ne le connaissait pas, il venait voir un de ses amis étudiant qui logeait avec nous mais ce dernier est rentré à Conakry. Après le départ de son parent il a continué à nous fréquenter, nous sommes restés amis. Il venait jouer avec mes enfants et ceux des voisins. Il leur donne des bonbons et de l’argent. C’est comme ça que les enfants se sont habitués à lui. Il mangeait chez nous, bref des liens sont nés entre nous. Ma fille est âgée de 6 ans. Il y a quatre autres filles dont deux sont de même mère qui ont été victimes. On ne pouvait pas imaginer qu’il avait des intentions cachées. Finalement il profitait de notre absence à la maison pour envoyer les enfants chez lui. C’est avant-hier que nous avons été informés de la situation. C’est la moins âgée 5 ans qui a pleuré pour dire qu’elle a mal. Après sa mère l’a demandé, elle a expliqué que c’est ce monsieur qui leur envoie chez lui pour toucher leurs parties intimes », a expliqué la mère de l’une des petites filles.

Aux dernières nouvelles, les services de sécurité et la direction de l’enfance ont déjà été saisis pour trancher sur cette autre affaire de viol qui défraye la chronique à Labé.

 

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. (+224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 29 avril 2021 à 0:58