Cas de Chérif Bah, Gaoual et cie : la "mise au point" de Kassory Fofana…

Guinée
Kassory Fofana, Premier ministre
Kassory Fofana, Premier ministre

CONAKRY-Alors que l'opposition accentue la pression sur le plan international pour obtenir la libération des prisonniers politiques, le Chef du gouvernement guinéen a fait "une mise au point". 

Pour le premier ministre, il ne saurait y avoir d'élargissement sans jugement.

Kassory Fofana précise que "le président ne peut prendre des mesures de clémence pour ceux dont les dossiers sont entre les mains de la justice".

Plusieurs hauts dirigeants de l'UFDG sont détenus depuis six mois. Accusés de fabrications et dee détention d'armes, Ibrahima Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui, ne sont toujours pas fixés sur leur sort. Jusque-là, aucune date n'a été fixée pour l'ouverture de leur procès. 

L'enlisement du dossier inquiète leurs proches qui appellent la communauté internationale à agir. L'ONU quant à elle, appelle à leur relâchement, estimant qu'ils sont accusés sous de fausses allégations, alors que l'opposition appelle à une manifestation le 18 mai prochain à Paris. 

 

A suivre…

 

Africaguinee.com 

Créé le Jeudi 29 avril 2021 à 8:19