Tchad : Nouvel appel à manifester contre la junte malgré la répression…

Afrique
Des manifestants dans les rues de N'Djamena
Des manifestants dans les rues de N'Djamena

CONAKRY-La pression s'accentue sur la junte au Pouvoir au Tchad ! Alors qu'au moins cinq morts ont été enregistrés mardi à travers le pays, l'opposition et la société civile appellent à une nouvelle journée de mobilisation ce mercredi 28 avril 2021.

La répression sanglante de la contestation n'aura visiblement entamé en rien à la détermination de l'opposition qui exige la dissolution du Comité militaire de transition (CMT) dirigé par le général Mahamat Idriss Déby. Lequel a promis mardi un dialogue national inclusif, sans faire mention des violences.

L'opposition exige aussi la libération de tous les manifestants arrêtés.  Depuis la mort d'Idriss Déby Itono, tué par les rebelles du FACT, au front, le Tchad vit une période d'incertitude. La repression de la contestation effraie la France et l'Union Européenne. 

Alors que Bruxelles exige la cessation de toute forme de violence, Emmanuel Macron a condamné la répression sanglante survenue hier, affirmant que la France est opposée à un plan de succession au pouvoir.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 28 avril 2021 à 9:18

TAGS