Congrès du RPG, présidentielle 2026 : Alpha Condé a-t-il un "dauphin" ?

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son Premier Ministre Kassory Fofana
Alpha Condé, président de la République de Guinée et son Premier Ministre Kassory Fofana

CONAKRY-Au lendemain de sa victoire à l'élection présidentielle d'octobre 2020, le parti au Pouvoir en Guinée, veut faire sa mue, en vue de garder son "leadership" dans le paysage politique guinéen, à l'image de l'ANC (Congrès National Africain)en Afrique du Sud.

Pour ce faire, la formation politique fondée par Alpha Condé entend organiser un congrès, devenu un passage obligé selon certains responsables du RPG. Le parti de la marée jaune ne veut pas avoir le sort du PDG-RDA et du PUP, qui, après l'exercice du pouvoir, sont en quelque sorte devenus des partis "poids plumes".

Pour l'heure, aucune date n'est encore annoncée pour ce rendez-vous. Mais la direction nationale est en train de travailler, a-t-on appris auprès d'un haut responsable du RPG.

"C’est la direction nationale qui va décider de la date. Mais en amont, elle va mettre des commissions techniques qui vont travailler, chacune dans son secteur. On va poser les jalons avec des objectifs essentiels bien définis concernant le parti et son avenir (…) Mais il y a d'abord des travaux de terrain qui sont en train d’être faits. Ce sont des préalables, il faut que ces travaux soient faits rationnellement à la base d’abord avant de remonter", a confié à Africaguinee.com un haut dirigeant du RPG.

Bien qu'aucune date ne soit encore annoncée, une interrogation demeure : Ce congrès vise-t-il à préparer l'après Alpha Condé ? En 2026, année prévue pour la prochaine présidentielle, l'actuel dirigeant sera âgé de 89 ans. Sera t-il apte à briguer un deuxième sextennat ? Va-t-il céder la place aux jeunes comme il l'avait promis ? Dans ce contexte Alpha Condé va-t-il préparer un "dauphin" ? A Cette dernière interrogation, le dirigeant guinéen se veut tranchant : "Je n'ai jamais été le dauphin de personne. Si quelqu'un pense qu'il est mon dauphin, c'est son problème. Nous ne sommes en monarchie", a tranché récemment Alpha Condé sur Jeune Afrique.

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Mercredi 28 avril 2021 à 15:31