Tchad : Confusion au lendemain de la présidentielle…

Afrique
Marechal Idris Déby Itno, président du Tchad
Marechal Idris Déby Itno, président du Tchad

DJAMENA-La confusion règne au Tchad au lendemain de la présidentielle controversée du 11 avril, boycottée par une partie de l'opposition. Alors que les forces armées tchadiennes annoncent avoir mis en déroute une incursion rebelle venant du Nord, de nombreuses chancelleries occidentales évoquent une progression de ces groupes non-gouvernementaux, vers la Capitale N'Djamena et recommandent à leurs ressortissants de quitter le pays.  

Le groupe rebelle mené par Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (Fact), a affirmé dimanche, avoir commencé à libérer la région du Kanem. De son côté, l'armée loyaliste réplique indiquant avoir décimé des "mercenaires" venus de la Lybie.

Le gouvernement tchadien tente de rassurer. Amine Abba Sidick, ministre des Affaires étrangères a souligné que la situation serait "bien maitrisée par l'armée tchadienne". Difficile pour l'heure de savoir qui dit vrai. Toujours est-il que les derniers affrontements inquiètent les chancelleries occidentales.

Washington recommande instamment à son personnel diplomatique non essentiel de quitter N'Djamena en raison des troubles armés. Le département d'Etat évoque une progression des forces rebelles vers la capitale Tchadienne (Sud).  

"Les groupes armés non gouvernementaux du nord du Tchad se sont déplacés vers le sud et semblent se diriger vers N'Djamena", a noté Washington, tandis que Londres a également conseillé aux ressortissants britanniques présents au Tchad de quitter le pays.

Pays d'Afrique Centrale, le Tchad est coutumier des rebellions. En 2008, les affrontements entre rebelles et forces loyalistes soutenues par la France avaient atteints les portes de N'Djamena. Au Pouvoir depuis 1990, le Marechal Idris Déby Itno a brigué un énième mandat le 11 avril dernier. Selon les premières tendances, il serait largement en tête.  

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Lundi 19 avril 2021 à 7:55

TAGS