Examens nationaux en Guinée : Près de 200.000 candidats "recalés"...

Guinée
Dr Alpha Amadou Bano Barry, Ministre de l'Education Nationale
Dr Alpha Amadou Bano Barry, Ministre de l'Education Nationale

CONAKRY-Près de 200 mille candidats ne pourront pas faire les examens nationaux cette année en Guinée. C’est le ministre de l’Éducation nationale, lui-même qui l’a annoncé en conseil des ministres, ce jeudi 15 avril, dans sa communication relative aux examens nationaux de la session 2021.

Pour la session 2021,Dr  Bano Barry a indiqué que l’effectif, toute catégorie confondue, est passé de 617. 705 candidats remontés par les structures à la base à 445. 762 retenus. Soit une réduction de 171. 943 candidats.

Le ministre Bano Barry a également expliqué les dysfonctionnements constatés à chaque phase du processus d’examen dans notre pays. Il a cité entre autres : l’établissement de la liste des candidats ; l’édition des sujets à Conakry ; la multiplication des feuilles et l’emballage des enveloppes sécurisées ; l’étiquetage des épreuves ; l’acheminement sur l’ensemble du territoire national ; la saisie des notes, etc

Selon lui, ces dysfonctionnements proviennent de l’absence d’une base de données des élèves.  “Une telle situation est une source d’erreurs de filiation et facilite l’introduction frauduleuse dans la liste, de candidats non autorisés, en infraction aux règlements généraux des examens nationaux”, a-t-il expliqué.

Sollicité par le ministre, le conseil a pris acte des faiblesses du système éducatif actuel et a encouragé le ministre à approfondir et élargir la réflexion par l’organisation d’une concertation inclusive autour de cette problématique en vue d’une refonte durable du système”.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 15 avril 2021 à 18:34

TAGS