Guinée/Mines : le Plan du Gouvernement pour "booster" le secteur...

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Le secteur minier guinéen a enregistré un afflux d’investissements de plus de 6 milliards Usd sur la décennie écoulée et devrait atteindre 25 milliards de dollars d’ici 2026, a annoncé le Premier ministre dans son discours de politique générale.

Avec une production de plus de 80 millions de tonnes par an, la Guinée est aujourd’hui le deuxième producteur mondial de bauxite alors que production aurifère soit 25% de la production minière pourrait doubler dans les années à venir.

« Malgré cette redynamisation des industries extractives dont nous ne saurions nous satisfaire, il nous faut créer de nouvelles valeurs ajoutées à travers la transformation locale des ressources minières et, ce faisant, favoriser la création d’emplois et de nouveaux métiers dans l’industrie minière. Dans ce sens, nous sommes en train de mettre en place une filière de transformation industrielle de la bauxite pour produire l’alumine et l’aluminium. Une dizaine de projets de raffinerie sont en cours d’études, dont 3 sont aujourd’hui en stade de maturité avancée », a déclaré Kassory Fofana qui s’engage à promouvoir le contenu local.

« Nous pensons que c’est par le biais de cette politique de contenu local que les Guinéens pourront véritablement prendre part au développement du secteur minier, s’approprier l’expertise nécessaire, s’enrichir et, à terme, prendre en main le destin économique du pays. Nous avons déjà mis en place un cadre légal approprié sur le contenu local. L’enjeu est désormais de l’appliquer et de se doter de mécanismes de contrôle pour en garantir les effets escomptés", a indiqué le Chef du Gouvernement.

Lire aussi-Production mondiale de Bauxite : La Guinée déclasse la Chine….

 La démarche du gouvernement à cet égard n’est pas une option, mais une nécessité impérieuse, précise Kassory Fofana. Selon lui, la solide performance du secteur minier guinéen ne rend que plus visible le contraste entre le dynamisme de l’exploitation des ressources naturelles et le niveau de pauvreté des populations guinéennes.

"La question du contenu local demeurera au cœur de ce dialogue pour que le secteur minier soit à la hauteur de sa promesse de prospérité partagée, en termes de création d’emplois et d’entreprises pour les jeunes et les femmes des localités concernées et de retombées économiques pour la Nation toute entière", a souligné le Premier Ministre exhortant les sociétés minières à tenir en compte des enjeux environnementaux. 

« A ce titre, je salue l’initiative des 6 compagnies minières majeures évoluant dans la région de Boké qui ont créé le Réseau Environnement Bauxite (REB) pour réduire les impacts cumulatifs du développement minier sur la biodiversité et sur les populations riveraines. Au-delà de ces efforts, un mécanisme de compensation financière sera mis en place pour veiller à la conservation de la biodiversité. La création en cours du parc national du Moyen Bafing s’inscrit dans ce cadre », a précisé Kassory Fofana.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Vendredi 09 avril 2021 à 21:52