Damaro Camara : " La prospérité se doit d’être partagée…"

Cédeao
Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale
Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale

FREETOWN-En marge de l’ouverture de la 5ème législature du parlement de la Cedeao, lundi 29 mars 2021 à Freetown, le président de l’Assemblée nationale guinéenne, a évoqué un certain nombre de défis auxquels la sous-région ouest africaine est confrontée. Parmi ceux-ci, il a cité la redistribution équitable des richesses naturelles à toutes les populations de la sous-région.  

Amadou Damaro Camara a indiqué dans son discours qu'en posant les fondations du Parlement de la CEDEAO, les pères fondateurs visaient certes une intégration au plan de la diplomatie parlementaire en rapprochant davantage les peuples, mais aussi et surtout un échange d’expériences parlementaires à l’échelle de la sous-région ouest-africaine.

« De novembre 2000, date de sa création à ce jour du printemps de 2021, le Parlement de la CEDEAO s’est inscrit résolument sur la voie de l’intégration communautaire. A travers ses différents représentants, nous souhaitons chacun de nous, traduise les aspirations de nos peuples en législations concrètes et ambitieuses », a déclaré Damaro Camara avant de souligner les défis auxquels la sous-région fait face.

« Les parlementaires que nous sommes avons la lourde charge de légiférer pour que nos mandants tirent profit des énormes atouts que Dieu nous a dotés dans cette partie de l’Afrique. La richesse produite à travers les ressources naturelles de notre sous-sol doit être redistribuée de façon équitable à toutes les composantes de nos populations. La prospérité se doit d’être partagée. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont nombreux et de plusieurs ordres. Toutefois, ils ne sont pas insurmontables. Il faut donc s’armer de beaucoup de courage et de détermination pour réussir à les relever», a-t-il lancé.

L'honorable Damaro exhorte les représentants des 15 parlements nationaux à contribuer efficacement à examiner et à adopter les projets de loi qui leur sont soumis. «Pour notre part, nous restons disposés à accompagner du mieux que nous pourrons pour conférer à cette cinquième législature de notre parlement communautaire le succès escompté », a-t-il rassuré, saluant l'implication du président Maada Bio qui présidait la cérémonie, dans le processus de réouverture des frontières entre la Guinée et la Sierra Leone.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 669 91 93 06

Créé le Mercredi 31 mars 2021 à 8:28